Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

Les sections d'entrainement et de servitude

 

1.- La section de Cherbourg-Chantereyne (et de Querqueville)

Créee en 1927 sur cette hydrobase. Le terrain de Querqueville est utilisé pour les avions terrestres de cette section. Cesse d'exister en juin 1940. Auparavant en août 1939, certains de ses appareils forment l'escadrille supplétive 1S2 qui émigre à Lorient.

CAMS 51R de la S.E de Cherbourg

  

-----------

1939  Hanriot 185H de la SE Cherbourg Querqueville A1

 

-------------

Liste non exhaustive de ses appareils : FBA 17 HE2 - FBA 17 HMT2 - M.Besson 35 (1926/1929) - CAMS 51 R3 (1927) - LeO H.136 (1927/1931) - CAMS 37A - Farman Goliath F.166 (1928/1938) - Potez 25 (1928/1940) - LeO H.193 (1929/1931) - CAMS 37E - Levasseur PL.14 T2B2 (1933/1939) - Loire 501 (1935/1939) - Latécoère 290 (1933/1939). Caudron C.635 Simoun (1938-1940).

Apparu en 1934 sur les appareils de cette section, l'insigne représente un oiseau de mer survolant le port de Cherbourg. L'acceptation de cet emblème a été entérinée le 16-12-1938 par décision n° 2071 FMF EMG/Aéro/o.

S.E.S de Cherbourg metal en AB  

 

 

2.- La section de Brest (Laninon puis Lanvéoc)

Créée en novembre 1926. Elle devient Section d'entrainement et servitude en 1934. Quitte Brest pour Lanvéoc-Poulmic en avril 1938.  Lors de la déclaration de guerre, avec quelques uns de ses appareils, elle donne naissance à 2 escadrilles supplétives (2S2 et 2S3). Elle disparait le 18 juin 1940.

Farman 168 de la section entrainement bretonne

  

---------------

1938. FBA 293 de la SE de Brest A1

 

---------------

Liste non exhaustive de ses appareils : FBA 17 HE2 - LeO H.13 (1926/1928) - Farman Goliath F.168 (1929/1938) - CAMS 37A et 37Lia (1933/?) - FBA 17 HL2 (1935/1937) - Gourdou-Leseurre 810 - Short-Calcutta (1937/1939) - CAMS 37.E - Levasseur PL.14 T2B2 (1933/1939) - FBA 293 et 294 (1934/1940) - Loire 130 (1937/1940).

La grenouille émergeant de l'eau est adoptée en 1934, en tant qu' insigne de la section.

S.E.S Brest metal AB 1      S.E.S Brest metal AB 2      S.E.S Brest metal AB 3 

 

 

3.- La section de Louley (Hourtin)

Elle apparait en fin d'année 1934. sur le terrain de Louley et se voit dotée d'avions terrestres qui stationnaient déjà en ce lieu (auparavant ces avions étaient destinés à l'instruction des élèves de l'école du personnel volant d'Hourtin). La section créée donc en 1934, reprend à son compte ces missions en plus de celles de servitude (remorquages de manches etc...). Elle disparait dans la tourmente de juin 1940.

1937 . Pose de personnel de la section de Louley devant un LeO 20

 

-------------

 

Appareils utilisés (Liste non exhaustive) : Potez 25 A2 (1934/1940) - LeO 20 - Nieuport NiD 622 C1 (1939/1940)... 

Une grue (oiseau) survolant un terrain d'aviation est adoptée en tant qu'insigne en décembre 1938. Il n'est pas peint sur les appareils de la section. L'acceptation de cet emblème a été entérinée le 12-12-1938 par décision n° 2043 EMG/Aéro/o. Dans cette décision l'Etat-major général du service de l'Aéronautique, indique au contre amiral commandant la Marine à Rochefort, que le projet d'insigne pour cette section est accepté, suite à la demande du centre école d'Hourtin formulée par la lettre 1406 du 21 novembre 1938. En avril 1939, la firme Arthus Bertrand en réalisera l’insigne broché d’une largeur de 40 mm  :

S.E Louley Metal AB 

 

 

4.- La section de Berre

 En décembre 1925, l'école de pilotage située sur cette hydrobase étant transférée à Hourtin, il est alors décidé de créer, une section destinée à assurer l'entrainement des pilotes. Cette unité  existera de 1925 à 1940.

Photo Le0 H.197 de la section de Berre

 

Liste non exhaustive de ses appareils : FBA 17 - CAMS 37 A, CAMS 37 Lia, CAMS 37E, CAMS 55 (Tous dans la décennie 1930) - Farman Goliath F.165 (1927/1931) - LeO H.193 (1929/1931) -  Lioré H.197 (1 seul exemplaire de 1929 à 1932) - Gourdou-Leseurre 812 (?/1939) - Short-Calcutta (1937/1939) -  LeO H.254 (1935/1936) - LeO 258  - 1 Breguet Saïgon type 530 (1939/1940).

L'insigne à l'hippocampe placé dans un ovale, est adopté à compter de 1928 pour cette section.

S.E.S Berre metal AB            S.E.S Berre metal Malan  

 

 

5.- La section de Saint Mandrier

Créée en octobre 1938 (ex section de l'hydraviation embarquée). Dissoute en août 1940.

Fevrier 1940 Loire 501 de la SE St Mandrier

 

--------------- 

Ses appareils : FBA 17 (1938/1940) - CAMS 37 (1938/1940) - Loire 130 (1938/1940) - Loire 501 (1938/1940) - Gourdou-Leseurre 812 (1938/1939) - Levasseur PL XV (1939/1940).

Son insigne symbolisant le Mistral (vent violent de Provence), a vu le jour en 1939. L'acceptation de cet emblème a été entériné le 24-01-1939 par décision n° 133 EMG/Aéro/o .

S.E.S St Mandrier en AB 

 

 

6.- La section de Hyères

Voit le jour en 1925. Devient section d'entrainement et de servitude le 1-1-1932.  Le 30-8-1939, ses avions Potez XXV lui sont retirés, afin de former l'escadrille supplétive 3S5. Dissoute le 20-8-1940.

1934. Morane Saulnier de la S.E de Hyeres

 

-------------- 

En 1938 Hanriot H.185 de la S.E de Hyeres

 

------------

Liste non exhaustive de ses appareils : FBA 17HMT2 - Potez XXV - Gourdou-Leseurre ET1 - Morane 130, CAMS 37A, Morane 230, Nieuport 62, CaudronGoéland, Potez 567...(durant les années 1930).

Un scarabée aux ailes déployées (ou une cigale ?), remplace dès 1934 l'ancien insigne de cette section qui représentait un hippocampe.

S.E.S Hyeres metal modele sans Bourcier            S.E.S Hyeres avec SS Bourcier  

Le 2° modèle (celui de droite), a été scanné dans le livre d'Yves Gouriten "Guide des insignes des formations de l'Aéronautique navale" paru en novembre 1991.

 

 

 

7.- La section de Karouba

    Une section d’entrainement sur hydravion est créée en 1926 au sein du CAM de Karouba en Tunisie, avec pour mission d’entrainer les pilotes d’hydravions  affectés aux escadrilles locales. En son sein au fil du temps on peut y voir des FBA 17 (1926-1940), Farman 65 (1928-1931)), des CAMS 37 (1929-1940), des CAMS 55 ( 1932-1939), Farman 168 (1931-1937) et Loire 501(1935-1938).

Après avoir donné naissance en septembre 1939 à l’escadrille supplétive 4S2 par transfert de ses CAMS 55, cette section est dissoute en août 1940.

   En 1935, le LV Pillon, chef de cette section d’entrainement, dessine un insigne représentant un pingouin Baharia (nom des marins supplétifs tunisiens portant une chéchia). Cet insigne après avoir été peint sur les appareils va voir sa réalisation en modèles brochés, réalisés par la maison Arthus Bertrand de Paris.

FBA 17 HE2 de la section entrainement de Karouba

 ------------

1938. CAMS 37 de la S.E de Karouba

------------

   En 1935, le LV Pillon, chef de cette section d’entrainement, dessine un insigne représentant un pingouin Baharia (nom des marins supplétifs tunisiens portant une chéchia). Cet insigne après avoir été arboré peint sur les appareils va voir sa réalisation en modèles brochés, réalisés par la maison Arthus Bertrand de Paris.

   Trois modèles vont se succéder. Le premier d’une hauteur de 35 mm, répertorié de la lettre A, a vu le jour en décembre 1935 et ne comporte encore pas le croissant de lune comme les 2 suivants. Le deuxième, d’une hauteur de 28 mm, répertorié B, a été créé en février 1938. Quant au troisième, d’un diamètre de 20 mm, répertorié C, il date d’octobre 1938.

S.E.S Karouba modele 1 en losange       S.E.S Karouba metal modele 2 ajoure       S.E.S de Karouba metal rond en Arthus   

Le 1er modèle (celui de gauche), a été scanné dans le livre d'Yves Gouriten "Guide des insignes des formations de l'Aéronautique navale" paru en novembre 1991.

 

8.- La section de Bizerte - Sidi Ahmed

Créée en 1927 sur le terrain ayant abrité auparavant l’aérostation maritime, cette section est dotée jusqu’en août 1940 (date de sa dissolution) des types d’appareils suivants, dont la liste donnée ci-après n’est pas exhaustive.

Breguet 14 (1927-1930) – Morane Saulnier 130 Et2 (1929-1940) – Potez 25 A2 puis TOE (1930-1940) – Morane Saulnier MS 230 (1933-1940) – Hanriot H.185 (1937-1940) – Caudron Simoun (1938-1939) - Potez 567 (1940).

Potez 25 BZ.66 en 1939 a Goulimine au Maroc

 

---------------------- 

1939. M.S 230 Et2 de la SE Sidi Ahmed

 

---------------------- 

Son insigne représente un pélican à la patte duquel est accroché un boulet (Ce boulet certainement placé là, pour montrer la mission de servitude de la section).

   A partir de la fin de l’année 1935, la maison Arthus Bertrand de Paris, réalise des insignes brochés pour cette section. Se déclinant en 2 versions (numérotées ou non avec couleur de fond différente) ces insignes ont un diamètre de 30 mm environ. Celui répertorié de la lettre A est numéroté au verso.

S.E.S Sidi Ahmed metal modele numerote                 S.E.S Sidi Ahmed metal modele non numerote  

 

 

9.- La section de Port Lyautey (Maroc)

Cette section a eu semble-t-il, trois périodes : La première de mai à août 1940, la deuxième de janvier 1941 à décembre 1942 et une troisième qui semble débuter en 1944 et s'achever en 1961. Aucun insigne de cette section n'a vu le jour.

Durant la deuxième période, quatre appareils figurent dans sa dotation : Deux North Américan type 64 (qui seront utilisés de 1942 jusqu'à la fin de la guerre) et deux Potez 567 (utilisés jusqu'en fin 1942).

Vers 1942 Potez 567 de la section d entrainement de Port  Lyautey

---------

Vers 1942 NAA 64 de la section d entrainement de Port Lyautey

 

Durant la troisième période, divers avions (1 ou 2 suivant les années) y figurent également. Pour cette troisième période, on peut penser que jusqu'en 1948, ces avions  se trouvaient à Camp Cazes (Casablanca), mais gérés administrativement par Port Lyautey. A partir de 1948 (une partie de la BAN étant revenue sous commandement français) il est à penser que ces avions se trouvaient sur le terrain de Port Lyautey. On y verra échelonnés dans le temps : Cessna, Goeland, Stinson, Taylorcraft, SO 94 (à compter de 1952), Nord 1002 (à compter également de 1952) et un SNB5 Beechcraft en 1962.

Taylorcraft de la section d entrainement de Port Lyautey