Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures d'insignes, pour agrandir les vues de celles-ci.

-----------------

 

En  Mauritanie

 

Escale hydravions de Port Etienne

 

Première époque (1943-1947) :

Ex escale de l'Aéropostale, située en bord de mer devant la ville de Port-Etienne (aujourd'hui Nouadhibou), celle-ci est reprise par la Marine à partir d'avril 1943. Elle est dissoute temporairement en 1947 et réouvrira 10 années plus tard. Voici de cette première période,  les deux insignes s'y rapportant.

EH Port Etienne recoalium Augis           EH Port Etienne email Augis 

                 

Nota : Pour l'insigne réalisé en émail , une note (N° 617 Aéro/sec/Paris du 21 mai 1947) et adressée à un officier-marinier chef d'escale aéronautique navale à Port-Etienne, stipule que ce modèle d'insigne ne satisfait pas aux conditions règlementaires (sous entendu les conditions règlementaires définies par la décision 2789 EMG/AERO/O du 31-10-1946) et qu'il ne doit pas être distribué sous le couvert de l'Aéronautique navale.

------------------

Deuxième époque (1956-1964) :

Après avoir été mise en sommeil en septembre 1946, cette escale est réactivée le 27-8-1956.  Elle sera ensuite supprimée définitivement en novembre 1964.

E.H Port Etienne en 1956

 

Voici de cette période les insignes s'y rapportant, insignes fabriqués par la maison Courtois.

EH Port Etienne Courtois 1           EH Port Etienne Courtois 2           EH Port Etienne Courtois 3 

 

---------------------------------

 

 

Au  Sénégal

 

 

Ruban legende BAN Bel Air 

Il s'agit d'une hydrobase, aménagée à partir de 1938/1939, dans le prolongement du port de Dakar, sur le littoral de la baie de Hann et dans la presqu'île du Cap-vert.  Avec l'arrêt d'utilisation des hydravions, elle ferme ses portes en décembre 1964.

BAN dakar Bel air vue aerienne

Formations y ayant stationné : Escadrilles E4 (1939/1943), 8S3 (1940/1941), 5T (1941/1943), 6T (1941/1943, 1S/section de surveillance de la flottille 7FE (d'avril à novembre 1943), Flottille 7FE/7F/27F (1943/1964).

Ses emblèmes :

BAN Bel air metal Drago 1                 BAN Bel Air metal Drago 2  

 

------------------

 

B.A.N OUAKAM

Le terrain de Ouakam situé à la pointe de la presqu'île du Cap-vert à une vingtaine de Km au nord-ouest de Dakar, près des Almadies, servait avant guerre de base-école aux appareils d'Air-France.

Durant la seconde guerre mondiale, l'Armée de l'Air s'y installa en juillet 1940, de même que l'Aéronautique navale qui y fit stationner tout d'abord les Martin 167F de la flottille 3F (escadrilles 2B et 3B) et ensuite en relève à/c de mai 1941, ceux de la flottille 2F (escadrilles 1B et 5B). Cette 2F armée en Martin 167F, partage l'aérodrome avec les avions de la compagnie Air-France et avec un groupe de chasse de l'Armée de l'Air. Cette même flottille donne naissance en septembre 1943, à la2FB armée en Wellington.

BAN Ouakam vue aerienne

Entre 1945 et 1953, la B.A.N Ouakam abrite la flottille 2F sur Wellington jusqu'en juin 1950, et l'escadrille 7S sur Junkers 52 du 21-10-1950 au 1-1-1952.

La base est mise en gardiennage en mars 1952, puis rendue au Sénégal en 1964.

Ses insignes brochés :

BAN Ouakam argent Drago Ber       BAN Ouakam metal Drago Ber       BAN Ouakam argent Drago Ol. Met.       BAN Ouakam metal Drago Ol. Metra  

 

 

 

---------------------------------