Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

-----------

(Les insignes présentés ci-après ne concernent que les périodes durant lesquelles ces bâtiments ont eu des hydravions à bord)

-------------------------

 

1.- Les Croiseurs de 8 000 tonnes, classe Duguay Trouin.

Ces bâtiments eurent 1 ou 2 hydravions embarqués. Les installations aviation comprenaient une catapulte Penhoët à air comprimé (mise en place en 1929) et une grue servant à hisser l'hydravion.

 

Ruban legende croiseur Duguay Trouin 

Du nom de René Duguay-Trouin. Ce marin fut tout d'abord corsaire de 1689 à 1697. De 1697 à 1713, il est officier supérieur dans la Marine royale française.  On estime à un peu plus de 80 le nombre de combats et d'abordages auxquels il participa de 1689 à 1711.

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette en 1780 (prise par l'HMS Surprise) - Un vaisseau (1788-1793) - Un navire ex anglais "rincess Royal" pris par 3 corsaires (1793-1794) puis repris par l'HMS Orpheus - Un corsaire (1793-1797) - Un vaisseau (1800-1805) pris par les Anglais au cap Ortegal. - Un vaisseau mixte (1813-1825) - Un autre vaisseau mixte (1854-1876) - Un croiseur à barbettes (1877-1911) - Un navire-école (ex le Tonquin) de 1900 à 1914, devenu navire hôpital de 1914 à 1922 - Le croiseur présenté ci-dessous - Une  Frégate (1973-1999)

Portrait de Rene Duguay Trouin Duguay-Trouin (1673-1736)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 4-8-1922. Lancé le 14-8-1923. Au service actif le 2-11-1926. Affecté le 1-5-1940 à la division navale du Levant, se voit immobilisé à Alexandrie du 3-7-1940 au 22-6-1943.

Duguay Trouin vu a Brest en 1936

 

Participe aux opérations du débarquement en Provence en août 1944. Opérations de maintien de l'ordre à Madagascar en 1947, puis en Indochine de fin 1947 à septembre 1951. Condamné le 29-3-1952 et vendu à la démolition.

Hydravions mis en oeuvre : FBA.17HL2 (de janvier 1927 à août 1934). Gourdou-Leseurre 832 (de novembre 1939 à juin 1940).

Ses insignes :

Croiseur Dugay Trouin metal AB decoupe    Croiseur Duguay Trouin Augis 1    Croiseur Duguay Trouin Augis 2    Croiseur Duguay Trouin sans marque 1    Croiseur Duguay Trouin sans marque 2  

Croiseur Duguay Trouin Drago Beranger            Croiseur Duguay Trouin fab. alexandrie  

 

 

 

Ruban legende croiseur Primauguet 

Du nom de Hervé de Portzmogueur (dit Primauguet), officier de marine et corsaire breton. Célèbre par le combat de son navire la Cordelière, contre le navire Régent anglais, aux abords de Brest en 1512).

Bâtiments ayant porté son nom : Un brick-aviso (1830-1854) - Une corvette (1850-1886) - Un croiseur (1882-1901) - Un transport frigorifique (1919-1922) - Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate (1984- 20??).

Herve de Portzmogueur Primauguet Primauguet ("1475"-1512)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 16-8-1923. Lancé le 21-5-1924. En service actif le 1-10-1926.

Primauguet sa premiere catapulte

 

Affecté en Extrème-Orient de mai 1932 à décembre 1935, puis de novembre 1937 à juillet 1939.

Affecté ensuite au Maroc, où à Casablanca le 8 novembre 1942, il subit de violentes attaques de l'aviation américaine lors du débarquement allié.

Echoué à la sortie du port, son épave sera vendue le 9-5-1951.

Hydravions mis en oeuvre : FBA.17HL1 d'avril à décembre 1927), FBA.17HL2 (de janvier 1929 à avril 1936), Gourdou-Leseurre 832 (de septembre 1937 à novembre 1942) et Potez 452 (de novembre 1937 à novembre 1942).

Ses insignes :

Croiseur Primauguet metal 1    Croiseur Primauguet metal 2    Croiseur Primauguet metal 3    Croiseur Primauguet metal 4     

Nota : Les vues d'insignes n° 1 et 3 ont été scannés dans un des fascicules des insignes de la Marine, édité par J.P Stella.

 

 

 

 

Ruban legende croiseur Lamotte Picquet 

Du nom de Toussaint-Guillaume Picquet de la Motte, officier de marine français. Au cours d'une carrière de plus de 50 années il prit part à 28 campagnes (dont celle de la guerre de 7 ans et celle de l'indépendance des Etats-Unis). Il fut élevé au grade de lieutenant général des armées navales en juillet 1782.

Bâtiments ayant porté son nom :  Un aviso à hélice (1859-1892) - Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate ASM (1985-20??).

Portrait de Toussaint Guillaume Picquet de la Motte Lamotte-Picquet (1720-1791)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Lorient le 17-1-1923. Mis à flot le 21-3-1924. En service le 1-9-1926. Affecté en Extrème-Orient, il arrive à Saïgon le 30-12-1935 et ne reviendra plus jamais en métropole.

Le Lamotte Picquet a Saigon en 1939

 

Il participe à la bataille de Koh-Chang le 17-1-1941.

Mouillé en rivière de Saïgon et désarmé depuis fin 1943, il est atteint par un bombardement aérien américain le 12-1-1945 et il chavire. Ne sera toujours pas relevé en 1956, lors du départ des Français d'Indochine.

Hydravions mis en oeuvre : FBA.17HL2 (de janvier 1928 à août 1933). Gourdou-Leseurre 832 (d'octobre 1935 à mars 1938). Potez 452 (de mars 1938 à février 1940). Gourdou-Leseurre832 (de mars 1940 à avril 1941).

Ses insignes :

Croiseur lamotte Picquet 1    Croiseur Lamotte Picquet 2    Croiseur Lamotte Picquet 3    Croiseur Lamotte Picquet 4    Croiseur Lamotte Picquet 5  

Nota : Les vues des insignes n° 2,  3,  4 et 5  ont été scannés dans un des fascicules des insignes de la Marine, édité par J.P Stella.

 

 

-----------------

 

 

2.- Les Croiseurs de 10 000 tonnes, classe Duquesne

Ces bâtiments eurent 1 ou 2 hydravions embarqués. Les installations aviation comprenaient une catapulte Penhoët à air comprimé  et une grue servant à hisser l'hydravion.

 

Ruban legende croiseur Duquesne 

Du nom d'Abraham Duquesne, officier de Marine français. Il sert tout d'abord sous Louis XIII durant le guerre de 30 ans. Aprés avoir servi ensuite (avec autorisation) dans la Marine suédoise, il rentre en France et réintègre la marine royale. Aprés avoir participé à plusieurs conflits (guerre de Hollande, Solebay, Agosta ...) il termine sa carrière au grade de lieutenant général des armées navales.

Bâtiments ayant porté son nom : Un vaisseau (1788-1803) - Une frégate (1792-1795) - Un corsaire (1799) - Un vaisseau-école (1811-1815) - Un vaisseau-mixte (1872-1888) - Un croiseur (1876-1980) - Le croiseur présenté ci-dessous. Une frégate lance-missiles (1966-2008).

Portrait d Abraham Duquesne A. Duquesne (1610-1688)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 17-12-1925, il entre en service le 6-12-1928.

Duquesne au large de Toulon

En mai 1940 il est à Alexandrie et il y sera immobilisé jusqu'en juin 1943.

Il participe au blocus et à l'attaque des poches de l'Atlantique. Il opère ensuite en Indochine de 1945 à 1947. Il termine sa carrière à Arzew en Algérie, en tant que bâtiment-base au Centre d'instruction des opérations amphibies (CIOA). Condamné, il est démoli en 1955.

Hydravions mis en oeuvre : CAMS 37A (de novembre 1928 à juillet 1929). Gourdou-Leseurre L3 (d'août 1929 à août 1930). Gourdou-Leseurre 810 et variantes (d'octobre 1930 à septembre 1937). Loire 130 (d'avril 1939 à juin 1940).

Ses insignes :

Croiseur Duquesne metal 1       Croiseur Duquesne metal 2       Croiseur Duquesne metal 3  

 

 

 

Ruban legende croiseur Tourville 

Du nom d'Anne Hilarion de Costentin de Tourville : Trés jeune, il mène plusieurs campagnes en mer Méditerranée  contre les Turcs. Il intègre la Marine royale en 1666 et il est nommé capitaine de vaisseau en 1667. Promu général des armées navales en 1682, il est nommé vice-amiral  du Levant en 1689. Par la suite il participe à divers conflits (Bataille du cap Béveziers en 1690 - Campagne du large en 1691 - Bataille de Barfleur en 1692 - Bataille de Lagos en 1693.) Il est fait maréchal de France.

Bâtiments ayant porté son nom : Un vaisseau 1788-1833) - Un vaisseau (1853-1873) - Un croiseur (1876-1901) - Un transport (1909-1924) - Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate ASM (1972-2011).

Portrait  d Anne Hilarion Tourville A.H de Tourville (1642-1701)

----------

 

Mis en chantier en 1924 à l'arsenal de Lorient. Lancé le 24-8-1926. En service en décembre 1928. Immobilisé à Alexandrie de juillet 1940 à juin 1943. Après ralliement avec les alliés, il gagne Dakar où il participe à des patrouilles en Atlantique. Après guerre il effectue de nombreuses opérations en Indochine.

En 1933 vue du Tourville

Après avoir rallié Brest en 1948, il sert de ponton-base pour l'école des E.O.R et celle des manoeuvriers. Il est condamné le 23-2-1962. 

Hydravions mis en oeuvre : FBA HL2 (de mai à juillet 1929). CAMS 37A (de mai à juillet 1929). Gourdou-Leseurre L3 (de juillet à septembre 1930). Gourdou-Leseurre 810 et variantes (d'octobre 1930 à septembre 1937). Loire 130 (d'avril 1939 à juillet 1940).

Ses insignes :

Croiseur Tourville metal 1     Croiseur Tourville metal 2    Croiseur Tourville metal 3    Croiseur Tourville metal 4    Croiseur Tourville metal 5  

 

 

 

Ruban legende croiseur Suffren 

Du nom de Pierre, André de Suffren. Officier de marine, arme dans laquelle il sert de 1743 à 1788. Il participe à 3 guerres navales (Succession d'Aurtiche - Guerre de 7 ans et guerre d'indépendance des Etts-unis). Avant sa mort (maladie) il était au grade de vice-amiral.

Bâtiments ayant porté son nom : Un vaisseau (1791-1805) - Un vaisseau (1829-1865) - Un cuirassé (1870-1897) - Un cuirassé (1899-1916) - Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate lance-missiles (1965-2001).

Portrait de Pierre Andre de Suffren P. de Suffren (1729-1788)

 

----------

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 4-4-1926. Lancé le 3-6-1927. En service le 1-1-1930.

Le Suffren au large de Toulon

Immobilisé à Alexandrie de juillet 1940 à juin 1943. Il prend part aux opérations en Indochine de 1946 à 1947.

Utilisé ensuite comme ponton-base à Toulon, il prend le nom d'Océan le 1-1-1963. Démoli en 1974.

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre L3 (de décembre 1929 à janvier 1930). Gourdou-Leseurre 810 et variantes (de février 1930 à février 1937).

Ses insignes :

Croiseur Suffren metal 1       Croiseur Suffren metal 2  

 

 

 

Ruban legende croiseur Colbert 

 Du nom de Jean-Baptiste Colbert, l'un des principaux ministres de Louis XIV (Contrôleur des finances de 1665 à 1683 - Secrétaire d'Etat de la maison du roi - Secrétaire d'Etat de la Marine de 1669 à 1683).

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette à roue (1848-1867) - Un cuirassé (1875-1909) - Le croiseur présenté ci-dessous -  Un croiseur antiaérien (1956-1991).

Portrait de J.B Colbert J.B Colbert (1619-1683)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 6-6-1927. Lancé le 20-4-1928. En service le 3-3-1931.

Le Colbert d avant guerre

Après quelques patrouilles en Atlantique, suivies du bombardement de Gênes, au début de la seconde guerre mondiale, il est mis en gardiennage d'armistice à Toulon à partir de janvier 1941.

Il est sabordé par son équipage le 27 novembre 1942. Son épave est démolie entre 1943 et 1948. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 810 et variantes (de février 1930 à septembre 1938). Loire 130 (de septembre 1938 à novembre 1942.

Ses insignes :

Croiseur Colbert avant guerre metal 1      Croiseur Colbert avant guerre metal 2      Croiseur Colbert avant guerre metal 3      Croiseur Colbert avant guerre metal 4 

             

 

Ruban legende croiseu Foch 

Du nom de Ferdinand Foch, maréchal de France, de Grande Bretagne et de Pologne. Officier général et académicien français qui fut commandant en chef des forces alliées sur le front de l'ouest durant la première guerre mondiale.

Bâtiments ayant porté son nom : Le croiseur présenté ci-dessous - Un porte-avions (1959-2000).

Portrait de Ferdinand Foch Ferdinand Foch (1851-1929)

----------

 

En chantier à l'arsenal de Brest le 21-6-1928. Lancé le 24-4-1929. En service le 15-8-1931.

Croiseur Foch a MEK

 

Après quelques patrouilles en Atlantique, suivies du bombardement de Gênes le 14-6-1940, il est mis en gardiennage d'armistice à Toulon. Il est sabordé par son équipage le 27 novembre 1942.

Relevée le 3-7-1943 son épave est ensuite démantelée. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre L3 (de mai à juillet 1931). Gourdou-Leseurre 810 et variantes (d'août 1931 à juillet 1939). Loire 130 (de juin 1939 à ?).

Ses insignes :

Croiseur Foch metal 1      Croiseur Foch metal 2       Croiseur Foch metal 3       Croiseur Foch metal 4  

 

 

 

 

Ruban legende croiseur Dupleix 

Du nom de Joseph François Dupleix qui fut gouverneur de Pondichery et commandant général des établissements français de l'Inde.

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette mixte (1861-1892) - Un croiseur cuirassé (1900-1922) - Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate ASM (1978-2014).

Portrait de Joseph Francois Dupleix J.F Dupleix (1697-1763)

----------

 

En chantier à l'arsenal de Brest le 14-11-1929. Lancé le 9-10-1930. En service le 7-7-1932.

Le Dupleix venant de catapulter un GL 810

Du 14-10-1939 à la fin de janvier 1940, il fait partie avec l'Algérie, de la force X créée à Dakar. Il prend ainsi part à la saisie du cargo allemand Santa-Fé. En juin 1940, il participe aux opérations contre Gênes.

Sabordé à Toulon le 27-11-1942, il est renfloué l'année suivante, puis à nouveau coulé. Son épave sera par la suite, démantelée.

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 810 et variantes (d'août 1932 à juin 1939). Loire 130 (d'avril 1939 à novembre 1942).

Ses insignes :

Croiseur Dupleix metal 1       Croiseur Dupleix metal 2       Croiseur Dupleix metal 3       Croiseur Dupleix metal 4  

Nota : Les vues d'insignes n° 1 et n° 2, ont été scannées dans un des fascicules des insignes de la Marine, édité par J.P Stella.

 

-----------------

 

 

 

3.- Les croiseurs de la tranche 1930/1931

    Ces 2 bâtiments eurent 1 ou 2 hydravions embarqués. Les installations aviation comprenaient une catapulte  à air comprimé  et une grue servant à hisser l'hydravion.

 

Ruban legende croiseur E. Bertin 

   Du nom de l'ingénieur général de 1° classe du Génie maritime.

Emile Bertin personnage Emile Bertin (1840-1924)

----------------------------------

 

   Mis sur cales aux Chantiers de Saint-Nazaire le 18-8-1931. Lancé le 9-5-1933. Admis au service actif le 17-5-1935. Campagne de Norvège en 1940. Immobilisé aux Antilles de juillet 1940 à juin 1943. Campagne d'Extrême-Orient en 1945/1946. Ecole de canonnage de 1947 à 1951.

L Emile Bertin vu en 1939

 

Désarmé à/c du 15-8-1951. Condamné le 27-10-1959. Revendu à une entreprise de démolition, il est démantelé à partir d'avril 1961. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 832 (de décembre 1935 à juillet 1942).

Ses insignes :

Emile Bertin metal ovale AB 1       Emile Bertin ecu AB       Emile Bertin metal ovale AB 2  

Le torii (portique ornemental du sanctuaire de Miyajima, en baie de Hiroshima) figurant sur ces insignes, rappelle que Emile Bertin entre 1885 et 1889 fut chargé de mission au Japon, afin de jeter les bases d'une marine moderne pour ce pays. Cette mission fut accomplie avec un trés grand succés.

 

 

Ruban legende croiseur Algerie 

En chantier à l'arsenal de Brest en août 1930. Lancé le 21-5-1932. En service actif le 19-10-1934. Participe aux bombardements de la région de Gênes en juin 1940.

L Algerie vu en 1937

Sabordé à Toulon le 27-11-1942. Démantelé en 1943 par une entreprise italienne. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 812 (de septembre 1934 à juillet 1937). Loire 130 (d'août 1938 à novembre 1940).

Son insigne :

Algerie metal AB 

 

 

-----------------

 

 

 

4.- Les croiseurs de la classe La Galissonnière

    Les installations aviation de ces bâtiments comprenaient une catapulte à air comprimé, un hangar pour hydravions  et une grue servant à hisser l'appareil.

Ruban legende croiseur La Galissonniere 

Du nom de Rolland, Michel Barrin de la Galissonnière. Il entre dans la Marine en 1710 Promu enseigne de vaisseau en 1712, capitaine de vaisseau en 1738. En 1745 nommé commissaire général de l'artillerie à Rochefort. Gouverneur général en Nouvelle France (au Canada) de 1747 à 1749. Nommé chef d'escadre en 1750, il est placé en 1756 à la tête de l'escadre de la Méditerranée et participe alors à la reprise de l'ile de Minorque détenue par les Britanniques. Malade, il meurt le 26 octobre 1756 à Montereau lors de son déplacement vers Versailles.

Bâtiments ayant porté son nom : Un cuirassé (1872-1902) - Le croiseur présenté ci-dessous - Un escorteur d'escadre (1960-1992).

Portrait  de Rolland Michel Barrin de la Galissonniere La Galissonnière (1693-1756)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 15-12-1931. Lancé le 18-11-1933. En service le 1-1-1936.

 

La Galissonniere croiseur photo

Sabordé à Toulon le 27-11-1942.

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 811 et variantes (de mars 1935 à décembre 1938). Potez 452 (de mai à juillet 1936). Loire 130 (de janvier 1939 à mars 1941).

Ses insignes :

La Galissonniere croiseur metal  Augis    La Galissonniere croiseur AB 1    La Galissonniere croiseur AB 2    La Galissonniere croiseur AB 3    La Galissonniere croiseur  Sans marque Mourgeon  

Les armoiries : - d'azur à trois papillons d'or - sont celles de la famille Barin de La Galissonnière dont plusieurs membres avaient servi dans la marine royale.

 

 

Ruban legende croiseur Jean de Vienne 

Du nom de Jean de Vienne, amiral de France en 1373. Il réorganisa la Marine et mit en place un important programme de construction navale.

Bâtiments ayant porté son nom : Un brick (1833-1875) - Le croiseur (présenté ci-dessous) - Une frégate (1981- 20??).

Jean de Vienne dessin Jean de Vienne 1341-1396)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Lorient le 20-12-1931. Lancé le 31-7-1935. En service le 10-2-1937.

Jean de Vienne croiseur photo

Sabordé à Toulon le 27-11-1942.

Hydravions mis en oeuvreGourdou-Leseurre 811 et variantes (d'août 1936 à décembre 1937). Loire 130 (d'octobre 1938 à novembre 1942).

Ses insignes :

Jean de Vienne metal croiseur Augis 1       Jean de Vienne metal croiseur Augis 2       Jean de Vienne metal croiseur AB  

 

 

 

Ruban legende croiseur Marseilleise 

En chantier aux Ateliers et Chantiers de la Loire le 23-12-1933. Lancé le 17-7-1935. En service le 10-10-1937.

Croiseur Marseillaise photo de 1939

Sabordé à Toulon le 27-11-1942. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 812 (de février à décembre 1937).  Loire 130 (de janvier 1938 à novembre 1942).

Ses insignes :

Marseillaise metal drapeau Augis     Marseillaise metal AB 1 drapeau inverse     Marseillaise metal AB1 drapeau normal     Marseillaise metal AB 2     Marseillaise metal fab. Levant 

Nota : L'insigne placé en dernier (et de fabrication du Levant) a été scanné dans un des fascicules des insignes de la Marine, édité par J.P Stella.

 

 

 

Ruan legende croiseur Gloire 

En chantier à Saint-Nazaire le 21-9-1933. Lancé le 24-3-1936. En service le 15-11-1937.

Croiseur Gloire photo Bar

Débute sa carrière dans l'Atlantique, puis en Méditerranée, avant de rejoindre l'A.O.F sous le régime de Vichy.

Modernisé aux USA à/c de 1943, il participe aux débarquements en Italie de Salerne le 9-9-1943, d'Anzio le 22-1-1944, puis à celui de Provence le 15-8-1944. A/C d'octobre 1945 participe aux opérations en Indochine.

Condamné en Janvier 1958. 

Hydravions mis en oeuvre : Loire 130 (de mars 1941 à avril 1943).

Ses insignes :

Gloire metal tricolore sans marque    Gloire metal bleu sans marque    Gloire metal AB    Gloire metal Augis email    Gloire metal Augis metal peint  

 

 

 

Ruban legende croiseur G. Leygues 

Du nom du ministre de la Marine entre 1917 et 1933.

Bâtiments ayant porté son nom : Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate  ASM (1976-2014).

Georges Leygues ministre de la  Marine Georges Leygues (1857-1933)

----------

 

En chantier à Saint-Nazaire le 21-9-1933. Lancé le 24-3-1936. En service le 15-11-1937.

Croiseur Georges Leygues en fin des annees 30

 

Le 9-9-1940, quitte Toulon pour Dakar.  Participe depuis ce port les 23 et 25 septembre 1940 au tragique et fratricide combat contre les forces anglaises et celles de la France libre.

Il est refondu aux USA à Philadelphie en février 1943. Participe au débarquement en Normandie le 6 juin 1944 et à celui de Provence le 15 août de cette même année. Il effectue une mission en Indochine en compagnie du Montcalm en 1954. Opération de Suez en novembre 1956. Condamné le 17-11-1959. 

Hydravions mis en oeuvreGourdou-Leseurre 812 (d'octobre 1937 à juin 1938). Loire 130 (de mai 1938 à avril 1943).

Ses insignes :

G. Leygues croiseur Augis       G. Leygues croiseur metal rectangle Augis       G. Leygues croiseur metal sans marque       G. Leygues croiseur AB  

Nota : Le premier insigne a été scannée dans un des fascicules des insignes de la Marine, édité par J.P Stella.

 

 

 

 

Ruban legende croiseur Montcalm 

Du nom de Louis, Joseph de Montcalm. Après avoir servi durant 31 ans dans l'Armée de terre,  il est envoyé en 1756 en Nouvelle France (Québec) en tant que commandant des troupes françaises en Amérique du Nord, durant la guerre de 7 ans. Nommé au grade de lieutenant-général, il est mortellement blessé lors de la bataille des plaines d'Abraham, pour la défense de la ville de Québec, bataille perdue devant les forces ennemies anglaises. 

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette-cuirassée (1867-1891) - Un croiseur-cuirassé (1900-1933) - Le croiseur présenté ci-dessous- Une frégate ASM (1980-20??).

Portrait de Louis Joseph de Montcalm Louis, joseph de Montcalm (1712-1759)

----------

 

Mis en chantier à la Seyne sur mer le 15-11-1933. Lancé le 26-11-1935. En service le 15-11-1937.

Croiseur Montcalm vu a Dakar en 1940

Au début de la seconde guerre mondiale, participe à des protections de convois en Atlantique, à l'évacuation de Namsos en Norvège et aux combats  de Dakar. 

Refondu aux USA en 1943, il est par la suite engagé dans le soutien des débarquements alliés en Normandie et Provence. En 1954 il est dans les eaux indochinoises en compagnie du Georges Leygues.

A partir de 1961 il est utilisé comme base fixe, puis versé à l'école des armes sous-marines jusqu'en 1969, date de sa condamnation. 

Hydravions mis en oeuvre : Gourdou-Leseurre 812 et variantes (de janvier 1937 à juin 1938). Loire 130 (de juillet 1938 à janvier 1943).

Ses insignes :

Montcalm croiseur metal AB            Montcalm croiseur metal Augis lourd            Montcalm croiseur metal Augis leger  

 

 

 

-----------------

 

 

5.- Le croiseur-école Jeanne d'Arc 

 

Ruban legende croiseur Jeanne d Arc 

   Du nom de Jeanne d'Arc : Héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et Sainte de l'église catholique. Son nom a été donné à plusieurs bâtiments de la Marine française.

Bâtiments ayant porté son nom : Une frégate (1847-1865) - Une corvette cuirassée (1867-1885) - Un croiseur (1899-1930) - Le croiseur-école présenté ci dessous - Un porte-hélicoptères (1964-2010).

Portrait de Jeanne d Arc Jeanne d'Arc (1412-1431)

 

----------

 

Ce croiseur-école n'était pas doté de catapulte pour mettre en oeuvre ses 2 hydravions. Un mât de charge les posait sur l'eau ou les hissait après vol, afin de les reposer dans leurs berceaux.

  Mis en chantier à Saint-Nazaire le 31-8-1928. Lancé le 14-2-1930. Entre en service le 6-10-1931.

Croiseur ecole Jeanne d Arc en 1937

  Entame sa première croisière d'application en octobre 1931. Durant la seconde guerre mondiale, se trouve immobilisé aux Antilles de juin 1940 à juin 1943.  Refondu aux USA en 1943. Début 1944 est affecté au transport de troupes britanniques.  Effectue ensuite diverses rotations en Méditerranée depuis l'Afrique du Nord.  Reprend son rôle d'école d'application en 1946, lors de sa 9° campagne.  La dernière et 26°se déroule entre le 5-11-1963 et le 8-6-1964. 

Condamné le 16-7-1964. Coque mise en vente en octobre 1965 et livrée aux démolisseurs en janvier 1966.

Ses insignes :

Jeanne d Arc croiseur metal rectangle AB bleu fonce          Jeanne d Arc croiseur metal rectangle AB bleu pale          Jeanne d Arc croiseur metal rond AB 

            

-----------------