Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

 

-------------------------

 

Ruban legende Commandant Teste 

Du nom du capitaine de frégate Paul Teste : Admis à l'école navale en octobre 1909. Après avoir servi sur divers bâtiments, il entre dans l'aviation maritime en mars 1917 en tant qu'observateur sur hydravion à Dunkerque. Abattu le 26 mai 1917 en mer, il est fait prisonnier, mais s'évade en janvier 1918. Breveté pilote au CAM de Saint Raphaël le 25 mai, il prend ensuite le commandement de l'aviation d'escadre le 1er octobre 1918. A partir de 1920 il mène des essais de décollage à partir de l'aviso Bapaume et de la coque du futur Béarn. Le 20 octobre de cette année là, Teste décolle d'une prairie à côté de la ville d'Hyères à bord d'un Hanriot HD2 et réussit le premier accrochage sur la coque du Béarn. Il décolle ensuite de cette plateforme et s'y repose 3 fois le lendemain. Il est promu capitaine de corvette en juillet 1923 et nommé en août, chef du bureau des études au service central aéronautique. Plus tard il essaie de mettre au point, un Amiot 120 pour tenter la traversée de l'Atlantique nord. Le 13 juin 1925, cet appareil s'écrase au sol à Villacoublay et le C.F Teste meurt ensuite de ses brûlures. Fervent partisan du porte-avions, son nom donné à un bâtiment de transport d'hydravions, semble bien loin de ses idées.......

Portrait de Paul Teste

----------

 

   Il s'agit d'un transport d'hydravions, qui est mis sur cale le 6-9-1927 aux Forges et Chantiers de la Gironde à Bordeaux, et lancé le 12-4-1929.  Il est armé pour essais le 15-11-1930 et ne sera admis au service actif que le 12-4-1934. Entretemps il effectue à partir de Toulon quelques croisières qui le mènent tout d'abord en Méditerranée orientale d'avril à juin 1932.

   Durant le 2° trimestre de 1933, il se déplace vers le Golfe d'Aden, puis repassant par la canal de Suez, il gagne l'Atlantique. Il est de retour à Toulon le 25 juillet. Au dernier trimestre de 1933, il se déplace en direction du Maroc. Entre 1934 et 1939, il effectue diverses croisières, coupées d'août 1936 à février 1938, à son affectation au dispositif spécial en Méditerranée, lors de la guerre civile en Espagne. En août 1939, il est à Oran rattaché à la 6° escadre.

Tr. d hydravions Cdt Teste photo

 

Le 25 juin 1940, jour de l'armistice, il est positionné à Mers-El-Kébir (Oran), où il assiste impuissant à l'attaque britannique du 3 juillet. N'ayant subi aucuns dégâts sérieux, il se réfugie à Bizerte en Tunisie, puis regagne Toulon en octobre, où il est placé en gardiennage d'armistice jusqu'en juin 1941. Amarré à l'Angle Robert de l'arsenal de Toulon, son équipage le saborde le 27-11-1942 lors de l'arrivée des Allemands. Relevé le 11-5-1943, il ne sera jamais remis en état. En 1947, il sert de magasin flottant.

Ses insignes :

Teste metal 1   Teste metal 2    Teste metal 3    Teste metal 4    Teste metal 5  

   Condamné le 10-5-1950, il est vendu à une société de ferraillage en 1963.

Le groupe de ses escadrilles : Ce groupe est créé le 1-9-1931 avec la seule escadrille existante, la 7S2. Il est étoffé dès janvier 1932 par la 7B2. Une section d'entraînement créée en octobre 1932, s'intègre au groupe durant près de 2 ans et demi. Le terme "Groupe d'escadrilles" disparait le 1-10-1938, pour laisser place à celui de "1° Flottille d'hydravions" (F1F).A noter qu'en 1939, 2 autres escadrilles (les HC1 et HB2) nouvellement créées, seront sous les ordres du commandant de flottille, mais n'embarqueront jamais sur ce bâtiment.

Quelques caractéristiques du Commandant Teste : Déplacement total : 11.500 tonnes. - Longueur 167 mètres. - Local aviation de 84 m de long et 27 de large, pour 2 hangars séparés par une cloison. -  4 catapultes Penhoet fonctionnant à l'air comprimé. - 5 grues électriques; - Un tapis de ramassage à la mer, pour hydravions.

 

-----------------