Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

 

Les bâtiments ayant été porteurs d'hélicoptères avant d'être désarmés, puis condamnés.

 

------------

 

 

Croiseurs

 

Ruban legende croiseur De Grasse 

  Du nom de François, Joseph, Paul de Grasse, officier de marine qui assura divers commandements lors de la guerre de succession d'Autriche et de celle de 7 ans. Il termina sa carrière comme lieutenant général lors de la guerre d'indépendance des Etats-Unis (En 1781 il était le commandant de la principale escadre française et son action permit la victoire de Yorktown). Par la suite en 1782 battu et capturé lors de la bataille des Saintes, il connut la disgrâce royale jusqu'à sa mort.

Bâtiments ayant porté son nom : Le croiseur présenté ci-dessous - Une frégate ASM (1974--2013).

Portrait de Francois Joseph Paul de Grasse F.J.P.de Grasse (1722-1788

----------

 

Ce croiseur fut mis en chantier en 1937 et sa construction fut arrêtée durant la seconde G.M.

Mis à l'eau le 11-09-1946, les travaux se poursuivent de 1951 à 1954.

Il entre au service actif le 10-10-1956.

Photo croiseur De Grasse

 

Croiseur anti aérien dans un premier temps, il est affecté ensuite de 1966 à 1972 au Centre d'Expérimentations du Pacifique, après avoir subi d'importantes modifications (avec notamment l'adjonction d'un hangar pour hélicoptère Alouette, et installation pour les besoins du GOEN, d'un pylone AR de 57M de haut servant aux liaisons BLU entre l'Elysée et le de Grasse pour les autorisations de tirs) .

Ce croiseur fut condamné le 23 janvier 1974 (Q.521).

Ses insignes :

De Grasse croiseur metal rond Augis couleurs      De Grasse croiseur metal rondache grise Augis       De Grasse croiseur  rond sans marque en argent       De Grasse croiseur rond gris sans marque et creux 

Nota : La vue du premier insigne (à gauche) m'a été communiquée par un ami collectionneur.

 

 

 

Ruban legende croiseur Colbert 

 Du nom de Jean-Baptiste Colbert, l'un des principaux ministres de Louis XIV (Contrôleur des finances de 1665 à 1683 - Secrétaire d'Etat de la maison du roi - Secrétaire d'Etat de la Marine de 1669 à 1683).

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette à roue (1848-1867) - Un cuirassé (1875-1909) - Un croiseur (1928-1942) -  Le croiseur présenté ci-dessous.

Portrait de J.B Colbert J.B Colbert (1619-1683)

----------

 

Ce croiseur (1956-1991) a eu sur sa plage arrière, une aire d'appontage pour hélicoptères .  Mis en chantier à l'arsenal de Brest en décembre 1953. Mis à flot le 24-03-1956, il entre au service actif le 05-05-1959.

 

Rio de Janeiro le 13-10-1964 - Un hélicoptère brésilien transportant les officiers de liaison de ce pays, posé sur la plage AR du croiseur Colbert.

 

Transformé en croiseur lance-missiles entre 1970 et 1972.

Retiré du service actif le 24-05-1991, il est ensuite convoyé à Bordeaux où il sert de musée flottant. Convoyé à Brest le 31-05-2007 en attente de ferraillage, puis dirigé à nouveau vers Bordeaux pour démantelement.

Ses insignes :

Colbert croiseur rond AB couleur      Colbert croiseur  rond gris grand     Colbert croiseur rond sans marque     Colbert croiseur rond Pichard 

Colbert croiseur metal FIA couleurs ajoure        Colbert croiseur metal FIA couleurs non ajoure 

 

 

 

--------------------

 

 

Corvettes, puis frégates ASM du type G. Leygues

  

   Ces bâtiments classés corvettes lors de leur conception, avaient été rebaptisés frégates en 1988. Ils avaient été construits à l'arsenal de Brest.  Caractéristiques générales : Longueur 139 mètres. - Largeur 14 mètres. Déplacement à pleine charge 4.500 tonnes. - Deux hélicoptères WG.13 Lynx pouaivent y être embarqués. Les installations aviation comprennaient une plateforme hélicoptères de 21 mètres sur 12,20, munie d'une grille d'accrochage après le poser, un hangar de 13,30 mètres de long sur 11,10 de large, un système d'aide à l'appontage (IPD/BRH) et un système de manutention d'hélicoptères (SPHEC).

 

Ruban legende croiseur G. Leygues 

Du nom du ministre de la Marine entre 1917 et 1933.

Bâtiments ayant porté son nom : Un croiseur (1936-1959) - La frégate ASM présentée ci-dessous.

Georges Leygues ministre de la  Marine Georges Leygues (1857-1933)

----------

 

Mis en chantier le 16-9-1974. Mis à l'eau le 17-2-1976. En service le 10-12-1979. Basé tout d'abord à Toulon, il est ensuite affecté à Brest à/c de mai 1999.

Photo fregate ASM Georges Leygues

 

Retiré du service le 21 mars 2014.

Ses insignes :

    Georges Leygues fregate rondache FIA fregate     Georges Leygues fregate rondache FIA fregate       Georges Leygues fregate bandeau rouge   JYS      Georges Leygues fregate carre bandeau bleu JYS 

 

 

 

Ruban legende croiseur Dupleix 

Du nom de Joseph François Dupleix qui fut gouverneur de Pondichery et commandant général des établissements français de l'Inde.

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette mixte (1861-1892) - Un croiseur cuirassé (1900-1922) - Un croiseur (1930-1942) - La frégate ASM présentée ci-dessous.

Portrait de Joseph Francois Dupleix J.F Dupleix (1697-1763)

----------

 

Mis en chantier le 17-10-1975. Mis à l'eau le 2-12-1978. En service le 13-6-1981. Basé à Toulon. 

Photo fregate ASM Dupleix

 

Désarmé à compter de mai 2014.

Ses insignes :

Dupleix Corvette rondache FIA    Dupleix Corvette tout metal AB    Dupleix fregate rond bleu FIA    Dupleix fregate rond gris FIA    Dupleix fregate ecu FIA 

 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Frégates ASM du type Tourville

   

   Ce type de frégate dénommé F.67 avait été construit par l'arsenal de Lorient. Trois exemplaires ont ainsi vu le jour : Tourville, Duguay-Trouin et De Grasse. Basés à Brest, l'une de leurs principales missions était la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), de la force océanique stratégiqueCaractéristiques principales de ces bâtiments : Longueur d'environ 153 mètres pour une largeur de 15,8. - Déplacement à pleine charge 6.100 tonnes. - Deux hélicoptères WG.13 pouvaient y être embarqués. - Les installations aviation comprennaient une plateforme hélicoptères de 22 mètres sur 12, munie d'une grille d'accrochage après le poser, un hangar de 13,6 mètres de long sur 11,40 de large, un système d'aide à l'appontage (IPD/BRH) et un système de manutention d'hélicoptères (SPHEC).

 

Ruban legende croiseur Tourville 

Du nom d'Anne Hilarion de Costentin de Tourville : Trés jeune, il mène plusieurs campagnes en mer Méditerranée  contre les Turcs. Il intègre la Marine royale en 1666 et il est nommé capitaine de vaisseau en 1667. Promu général des armées navales en 1682, il est nommé vice-amiral  du Levant en 1689. Par la suite il participe à divers conflits (Bataille du cap Béveziers en 1690 - Campagne du large en 1691 - Bataille de Barfleur en 1692 - Bataille de Lagos en 1693.) Il est fait maréchal de France.

Bâtiments ayant porté son nom : Un vaisseau 1788-1833) - Un vaisseau (1853-1873) - Un croiseur (1876-1901) - Un transport (1909-1924) - Un croiseur (1926-1962)  - La frégate ASM présentée ci-dessous.

Portrait  d Anne Hilarion Tourville A.H de Tourville (1642-1701)

----------

 

Mis en chantier le 16-3-1970. Mis à l'eau le 13-5-1972. En service le 21-6-1974.

Photo fregate ASM Tourville

 

Commence à être désarmé à/c du 15-6-2011. Coque transférée au cimetière des bateaux de Brest en décembre 2012.

Ses insignes :

Tourville fregate croix AB       Tourville fregate rondache FIA     Tourville fregate grande croix ALM       Tourville fregate rectangle ALM 

 

 

 

Ruban legende croiseur Duguay Trouin 

Du nom de René Duguay-Trouin. Ce marin fut tout d'abord corsaire de 1689 à 1697. De 1697 à 1713, il est officier supérieur dans la Marine royale française.  On estime à un peu plus de 80 le nombre de combats et d'abordages auxquels il participa de 1689 à 1711.

Bâtiments ayant porté son nom : Une corvette en 1780 (prise par l'HMS Surprise) - Un vaisseau (1788-1793) - Un navire ex anglais "rincess Royal" pris par 3 corsaires (1793-1794) puis repris par l'HMS Orpheus - Un corsaire (1793-1797) - Un vaisseau (1800-1805) pris par les Anglais au cap Ortegal. - Un vaisseau mixte (1813-1825) - Un autre vaisseau mixte (1854-1876) - Un croiseur à barbettes (1877-1911) - Un navire-école (ex le Tonquin) de 1900 à 1914, devenu navire hôpital de 1914 à 1922 - Un croiseur (1923-1952) - La  Frégate présentée ci-dessous.

Portrait de Rene Duguay Trouin Duguay-Trouin (1673-1736)

----------

 

Mis en chantier le 25-2-1971. Mis à l'eau le 1-6-1973. En service le 17-9-1975.

Photo fregate ASM Duguay Trouin

 

Désarmé le 13-9-1999.

Son insigne :

Duguay Trouin fregate rondache FIA 

 

 

 

Ruban legende croiseur De Grasse 

Du nom de François, Joseph, Paul de Grasse, officier de marine qui assura divers commandements lors de la guerre de succession d'Autriche et de celle de 7 ans. Il termina sa carrière comme lieutenant général lors de la guerre d'indépendance des Etats-Unis (En 1781 il était le commandant de la principale escadre française et son action permit la victoire de Yorktown). Par la suite en 1782 battu et capturé lors de la bataille des Saintes, il connut la disgrâce royale jusqu'à sa mort.

Bâtiments ayant porté son nom : Un croiseur (1946-1974) - La frégate ASM présntée ci-dessous.

Portrait de Francois Joseph Paul de Grasse F.J.P.de Grasse (1722-1788

----------

 

Mis en chantier le 14-6-1972. Mis à l'eau le 30-11-1974. En service le 1-10-1977.

Photo fregate ASM De Grasse

 

Retrait du service le 04-09- 2013.

Ses insignes :

De Grasse fregate metal 14 etoiles FIA          De Grasse fregate metal 13 etoiles FIA 

Nota : Sur les deux modèles, la bordure inférieure comporte des étoiles. Ces étoiles sont censées rappeler la part prise par de Grasse lors de la guerre d'indépendance américaine. Cette guerre oppose les treize colonies britanniques d'Amérique à leur métropole. Et ces colonies sont symbolisées par des étoiles sur le premier modèle du drapeau américain. Il devait donc en être de même sur l'insigne... sauf que le premier modèle (celui de gauche) a été réalisé avec quatorze étoiles. Erreur du concepteur ou du fabricant, on l'ignore. La chose sera rectifiée sur le deuxième modèle de l'insigne.

 

 

--------------------

 

 

Les escorteurs d'escadre de types T47, T53 et T56     

 

    Précurseurs des frégates ASM type Tourville et des corvettes ASM type Georges Leygues, cinq escorteurs d'escadre ont eu des installations aviation, destinées à recevoir un hélicoptère Lynx ou Alouette III. Il s'agit des Cassard (T47), d'Estrées (T47), Forbin (T53), Duperré (T53) et La Galissonnière (T56).

 

Ruban legende EE Cassard 

Du nom de Jacques Cassard, marin et corsaire français des XVII et XVIII siècles. Il se distingua par la capture de navires marchands sur les côtes de l'Angleterre et par l'escorte de convois en Méditerranée et aux Antilles. Souffrant du manque de reconnaissance dont il fut victime, il se mit en colère contre le cardinal de Fleury et termina à cause de cela sa vie en prison dans la forteresse de Ham.

Bâtiments ayant porté son nom : Un vaisseau (1795-1803) - Un vaisseau (1803-1815) - Un brick (1832-1851) - Une corvette (1867-1893) - Un croiseur (1896-1924) - Un contre-torpilleur (1931-1942) - L'escorteur d'escadre présenté ci-dessous - Une frégate antiaérienne (1985-20??).

Portrait de Jacques Cassard Jacques Cassard (1679-1740)

----------

Mis en chantier aux Ateliers de Bretagne à Nantes le 3-3-1952. Lancé le 12-5-1953. En service le 14-4-1956. Désarmé le 1-10-1974 et condamné le 1-7-1976. En fin d'année 1959, une plateforme hélicoptères lui est greffée, afin d'effectuer des essais de posers et des décollages d'hélicoptères Alouette. Cette plateforme sera retirée en 1961.

Photo EE Cassard

 

Ses insignes :

Cassard EE AB          Cassard EE rondache FIA 

 

 

Ruban legende EE D Estrees 

Du nom de Jean d'Estrées. Après avoir servi dans l'Armée de terre jusqu'en 1668, il entre dans la Marine au grade de lieutenant général des Armées navales. En 1669 il est promu vice-amiral du ponant et fait maréchal de France en 1681.

Bâtiments ayant porté son nom : Un croiseur (1897-1924) - L'escorteur d'escadre présenté ci-dessous.

Portrait de Jean d Estrees Jean d'Estrées (1624-1707)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 6-10-1953. Lancé le 27-11-1954. En service le 19-3-1957. Désarmé le 3-7-1985. Tout comme pour le Cassard, une plateforme hélicoptères a été installée au dessus de sa plage arrière, et a été utilisée entre 1959 et 1961.

Photo EE D estrees

 

Ses insignes :

D Estrees EE ecu AB    D Estrees EE ecu Augis couronne doree    D Estrees EE ecu Augis couronne grise    D Estrees EE ecu FIA    D Estrees EE rondache Augis 

 

 

Ruban legende EE Forbin 

 Du nom de Claude Forbin officier de Marine.  Il participe tout d'abord aux campagne contre les pirates barbaresques menées en Méditerranée par d'Estrées et Duquesne.   En 1685, il sert dans la flotte chargée d'emmener un ambassadeur et plusieurs jésuites auprès du roi de Siam. Sur place pendant trois ans, il est nommé amiral et général du roi de Siam, avant de regagner Pondichéry puis la France. En 1689, il est placé sous les ordres de Jean Bart avec qui il s'adonne à la guerre de course. Promu un peu plus tard capitaine de vaisseau. Pendant la  guerre de la ligue d'Augsbourg  Forbin sert sous les ordres de Tourville au cap Béveziers (en 1690), à la défaite de la Hougue (en 1692) et lors de la prise du convoi de Smyrne au large de Lagos (en 1693). Dans les années qui suivent, il capture encore plusieurs navires avant d'être fait chevalier de Saint-Louis en 1699.  Il reprend du service pendant la guerre de succession d'Espagne, en Méditerranée, en mer du Nord et dans la Baltique. Il est élevé au grade de chef d'escadre en 1707. Il quitte la Marine en 1710. 

Bâtiments ayant porté son nom : Un aviso à hélice (1859-1885) - Un croiseur (1888-1921) - Un torpilleur (1928-1952) - L'escorteur d'escadre présenté ci-dessous. - Une frégate de défense aérienne classe horizon (2005- 20??).

Portrait de Claude de Forbin Claude de Forbin (1656-1733)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 7-12-1954. Lancé le 15-10-1955. En service le 1-2-1958. Afin de servir d'escorteur à la Jeanne d'Arc, a reçu une plateforme hélicoptères à/c de 1973. Condamné le 11-3-1982.

Photo EE Forbin

 

Ses insignes :

Forbin EE ecu Augis            Forbin EE rondache AB          Forbin EE rondache FIA 

 

 

Ruban legende EE Duperre 

Du nom du baron Guy, Victor Duperré. Officier de marine français des XVIII et XIX° siècles. Amiral puis amiral de France en 1830, pair de France et ministre de la Marine et des colonies. 

Bâtiments ayant porté son nom : Un cuirassé (1879-1909) - Un aviso (1918-1935) - Un contre torpilleur d'origine italienne (1948-1963) - L'escorteur d'escadre présenté ci-dessous.

Portrait de Guy Victor DuperreG.V. Duperré (1775-1846)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Lorient le 2-11-1954. Lancé le 23-6-1956. En service le 8-10-1957. A reçu une plateforme hélicoptères en 1972/1973. Condamné en décembre 1993 il prend le numéro de coque Q.691. Cette coque est alors proposée comme brise-lames à Lanvéoc. Coque démantelée à Gand (Belgique) à compter du 14 octobre 2014.

Photo EE Duperre

 

Ses insignes :

Duperre EE ovale AB      Duperre EE rondache AB       Duperre EE rondache Augis FIA     Duperre EE ecu FIA 

 

 

Ruban legende croiseur La Galissonniere 

Du nom de Rolland, Michel Barrin de la Galissonnière. Il entre dans la Marine en 1710 Promu enseigne de vaisseau en 1712, capitaine de vaisseau en 1738. En 1745 nommé commissaire général de l'artillerie à Rochefort. Gouverneur général en Nouvelle France (au Canada) de 1747 à 1749. Nommé chef d'escadre en 1750, il est placé en 1756 à la tête de l'escadre de la Méditerranée et participe alors à la reprise de l'ile de Minorque détenue par les Britanniques. Malade, il meurt le 26 octobre 1756 à Montereau lors de son déplacement vers Versailles.

Bâtiments ayant porté son nom : Un cuirassé (1872-1902) - Un croiseur (1933-1942)  - L'escorteur d'escadre présenté ci-dessous.

Portrait  de Rolland Michel Barrin de la Galissonniere La Galissonnière (1693-1756)

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Lorient le 4-11-1958. Lancé le 12-3-1960. Plateforme hélicoptères, installée en 1962, se repliant pour former un hangar afin d'abriter un appareil Alouette III appartenant à l'escadrille 23S. Cet escorteur sera le seul de sa catégorie, à embarquer en permanence un hélicoptère.  Condamné en avril 1992.

Photo EE La Galissonniere

 

 

Ses insignes :

La Galissonniere EE rond couleurs Augis       La Galissonniere EE ecu decoupe AB      La Galissonniere rectangle FIA       La Galissonniere EE rond gris FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

Les avisos-escorteurs type commandant Rivière

En 1974, l'aviso-escorteur Amiral Charner (1960-1991), reçut à titre provisoire une plateforme pour hélicoptère (sur l'emplacement de sa tourelle arrière de 100 mm enlevée), et sans ajout d'un hangar. Cette plateforme fut retirée lors d'un petit carénage à Fare-Ute à Tahiti en 1975 et fut remplacée par 4 caissons MM.38 en lieu et place de la tourelle 2 glissant à la place de l'ex-tourelle 3 enlevée auparavant. Son "confrère" l'E.V Henry (1963-1996), de son côté, subit la même modification en 1973, l'opération inverse se passant en 1975.

De son côté, l'aviso-escorteur Commandant Bourdais (1963-1990) destiné dès son origine à servir pour l'assistance à la grande-pêche, vit avec ses installations hospitalières, sa plage arrière adaptée pour le poser d'un hélicoptère du type Alouette II.

 

Ruan legende aviso amiral Charner 

Du nom de Léonard Victor Charner. En 1860 au grade de vice-amiral, cet officier général reçoit le commandement en chef des forces navales en extrème-orient. Il seconde alors les opérations du corps expéditionnaire et participe à la conquête de la Cochinchine en 1861.

Bâtiments ayant porté le nom de Charner : Croiseur-cuirassé (1893-1916) - Aviso colonial (1932-1945) - Aviso-escorteur (Voir ci-dessous).

Amiral Leonard victor Charner Léonard Charner (1797-1869)

-----------

 

Mis en chantier à Lorient le 4-11-1958, lancé le 12-3-1960, en service le 14-12-1962. Vendu le 28-1-1991 à l'Uruguay et prend alors le nom de Montevideo.

Photo aviso amiral Charner

 

Ses insignes :

Amiral Charner aviso escorteur AB          Amiral Charner aviso escorteur rondache FIA 

 

 

Ruban legende Commandant Bourdais 

Du nom de Edme Bourdais, officier de Marine. Capitaine de frégate commandant le Monge, il est tué par un boulet lors de l'attaque de Mytho en Indochine le 10-04-1861.

Navires ayant porté le nom de Bourdais : Une canonnière (de 1862 à 1864), une autre canonnière (de 1920 à 1945) et l'aviso-escorteur présenté ci-dessous.

CF Edme Bourdais Edme Bourdais (1820-1861)

-----------

 

Mis en chantier à Lorient le 3 mai 1959. Mis à flot le 15 avril 1961. Admis au service actif le 10 mars 1963. Jusqu'en 1972 il pratiquera l'assistance à la pêche hauturière. Affecté par la suite en Océan Indien. Vendu le 14 avril 1990 à l'Uruguay et prend le nom de "R.O.U Uruguay".

Photo aviso Cdt Bourdais

 

Ses insignes :

Cdt Bourdais aviso escorteur rondache AB argentee      Cdt Bourdais aviso escorteur rondache AB doree      Cdt Bourdais aviso escorteur rondache FIA  

 

 

Ruban legende EB Henry 

Du nom de Paul, Charles, Joseph HENRY, officier de Marine. Il est promu au grade d'enseigne de vaisseau en 1898. Lors de la révolte des Boxers en Chine, il meurt le 30 juillet 1900 en dirigeant une contre attaque à Pei-Tang (défense des missions catholiques).

Bâtiments ayant porté son nom : Un remorqueur acheté au Japon (1900-1902) - Un torpilleur (1911-1929) - L'aviso Dumont d'Urville de 1918 renommé Enseigne Henry en 1929 (1929-1941) - L'aviso-escorteur (présenté ci-dessous).

Enseigne de vaisseau Paul charles joseph HENRY E.V HENRY (1876-1900)

-----------

En chantier à Lorient en septembre 1962, lancé le 14-12-1963, en service le 1-1-1965. Désarmé le 20-8-1996, sa coque sert ensuite de brise-lames à Brest.

Photo aviso EV Henry

 

Ses insignes :

EV Henry aviso escorteur Augis tout dore     EV Henry aviso escorteur Augis dore et argente      EV Henry aviso escorteur Augis argente      EV Henry aviso escorteur FIA rondache 

 

 

 

--------------------

 

 

Les T.C.D du type Ouragan

 

Ruban OURAGAN 

Du nom ouragan, qui est une tempête trés violente. 

Bâtiments ayant porté ce nom : Un torpilleur (1887-1903) - Un autre torpilleur (1924-1950) - Le TCD présenté ci-dessous.

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest le 20-6-1962. Lancé le 9-11-1963. Admis au service actif le 1-6-1968.

Photo TCD Ouragan

 

 

Retiré du service actif en 2006. Condamné le 16-7-2009. Coque remorquée depuis Toulon le 18 août 2016 vers Gand en Belgique pour démantèlement (chez Galloo spécialiste du reyclage de matériaux).

   Ces  2 TCD (Transports de chalands de débarquement) étaient des navires d'assaut, destinés à mettre en oeuvre en zone opérationnelle, des hélicoptères et des chalands de débarquement chargés de personnel et de matériel. Ceux de ce type avaient les caractéristiques suivantes : Déplacement à pleine charge : 8500 tonnes - Longueur 149 mètres pour 23 de large - Un radier immergeable sous 3 mètres d'eau. (dimensions  120 mètres sur 13) - Une plateforme pour hélicoptères.

Son insigne :

Ouragan TCD rondache Augis 

 

 

Ruban legende TCD Orage 

Du nom orage, qui est une perturbation atmosphérique.

Bâtiments ayant porté ce nom : Un vaisseau (1671-1676) - Un brûlot (1689-1710) - Un torpilleur (1891-1920) - Un autre torpilleur (1924-1940) - Le TCD présenté ci-dessous.

----------

 

Mis en chantier à l'arsenal de Brest en juin 1966. Lancé le 22-4-1967. Admis au service actif le 1-4-1968.

Photo TCD Orage

 

Retiré du service actif le 29-7- 2007. Condamné le 16-7-2009.

Son insigne :

Orage TCD rondache Augis 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Les T.C.D du type Foudre

  Ces 2 bâtiments ont été construits par l'arsenal de Brest. D'un déplacement à pleine charge de 12.000 tonnes, ils mesuraient 168 mètres de long pour 23,5 de large. Les installations aviation comprennaient : 2 plateformes d'envol ou d'appontage pour hélicoptères (la première équipée d'une grille d'accrochage. La deuxième constituée par des ponts mobiles). - Un hangar et atelier de maintenance complètaient ces installations.

 

Ruban legende TCD Foudre 

Du nom foudre, phénomène naturel de décharge électrostatique   qui se produit lorsque de l'électricité statique s'accumule entre des nuages d'orage.  ou entre un tel nuage et la terre.

Bâtiments ayant porté ce nom (nous ne citerons que ceux à partir du 19° siècle): Une canonnière (1819-1837) - Une frégate mixte (1856-1891) - Un croiseur porte-torpilleurs (1892-1921) - Un LSD (TCD) (1952-1970) - Un chaland-cuirassé (1949-1952) - Le TCD présenté ci-dessous.

----------

 

Mis en chantier le 26-3-1986. Lancé le 19-11-1988. Admis au service actif le 7-12-1990.

Photo TCD Foudre

 

Transféré le 23-12-2011 à la Marine chilienne et prend alors le nom de "Sargento Aldea".

Son insigne :

Foudre TCD rondache FIA 

 

 

 

Ruban legende TCD Siroco 

De Sirocco, vent saharien violent, très sec et très chaud qui souffle sur l'Afrique du Nord et le sud de la mer Méditerranée. A noter que pour les bâtiments de la Marine nationale ayant porté ce nom, il n'y figure qu'un seul "c".

Bâtiments ayant porté ce nom : Un torpilleur (1901-1925) - Un autre torpilleur (1925-1940) - Un autre torpilleur, ex Le corsaire (1941-1942) - Le TCD présenté ci-dessous.

 

Mis en chantier le 9-10-1985. Lancé le 14-12-1996. Au serviceactif le 21-12-1998.

Photo TCD Siroco

 

Le TCD Siroco TCD  a été transféré à la Marine brésilienne le 5 août 2015 et a été renommé NAM Bahia (G40).

Son insigne :

Siroco TCD ecu FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Les bâtiments de débarquement de chars (BDC) du type Trieux

Cinq bâtiments de ce type furent construits (Trieux, Blavet, Argens, Bidassoa et Dives). Seuls les deux premiers (Trieux et Blavet) ont eu des installations séro. Pour les trois autres, ils ne comportaient qu'un spot pour hélitreuillage peint sur leur plage avant.

Les BDC avaient été conçus pour diverses missions : Débarquement de troupes ou de matériel roulant (chars, camions, engins amphibies...) sur une plage après "beaching" - Transport de port à port (troupes et matériel). 

Capacité de transport : 1800 t de matériel ou 800 passagers pour de courtes traversées.

 

Ruan legende BDC Trieux 

Du nom du cours d'eau Trieux : Situé  dans le Trégor en Bretagne. D'une longueur de 72 km, il coule du Sud au Nord et se jette ensuite dans la Manche dans l'archipel de Bréhat.

Bâtiments ayant porté ce nom : Un ponton à Lézardieux, ex aviso Fulton (1913-1920) -  Un garde-pêche (1908-1920) -  Le BDC présenté ci-dessous.

----------

 

En chantier à Nantes le 25-4-1958 - Lancé le 6-12-1958. En service le 18-3-1960. Après avoir participé aux opérations en Algérie, il est utilisé au CEP de 1965 à 1988.

Photo BDC Trieux

 

Désarmé le 12-7-1988 et condamné le 5 décembre de cette année là.

Ses insignes :

Trieux BDC AB 1            Trieux BDC AB 2          Trieux BDC rondache FIA 

 

 

 

Ruban legende BDC Blavet 

Le Blavet est un cours d'eau de Bretagne. Il prend sa source dans les côtes d'Armor à 280 mètres d'altitude et se jette après 149 km,  dans la rade de Lorient .

Bâtiments ayant porté ce nom : Un chasse-marée (1832-1871) - Un remorqueur (1877-1921) - Un autre remorqueur (1921-1950) -  Le BDC présenté ci-dessous.

----------

 

En chantier à Nantes le 19-1-1959. Lancé le 16-1-1960. En service le 1-1-1963. Après avoir participé aux opérations en Algérie, il est affecté au CEP jusqu'à son désarmement.

Photo BDC Blavet

Condamné le 15-9-1986 et coullé ensuite en tant que cible.

Ses insignes :

Blavet BDC metal decoupe Augis 

Nota : Il existe un modèle rond tout métal en fabrication FIA, pour le Blavet.

 

 

Juste pour information :

Insignes des trois autres BDC

 

BIDASSOA (1960-1987)

Bidassoa BDC AB rondache 

ARGENS (1959-1985)

Argens BDC Augis 1       Argens BDC Augis 2      Argens BDC Augis 3 

 

DIVES (1960-1986)

Dives BDC Augis            Dives BDC FIA 

 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Les bâtiments de transport (BATRAL) type Champlain

   D'une longueur de 80 mètres sur 13 de large, ayant un déplacement en pleine charge de 1300 tonnes, cinq de ces bâtiments (Les 4 ci-dessous + Jacques Cartier qui lui n'a jamais eu d'insigne) avaient été conçus afin de pouvoir transporter environ 150 hommes d'infanterie et leur matériel (armement et véhicules). Leur infrastructure, leur permettait de se "beacher" sur une plage afin de débarquer leurs passagers.  Une plateforme située à l'arrière de ces bâtiments, autorisait l'appontage ou l'envol d'hélicoptères chargés de matériels.

 

Ruban legende Batral Champlain 

Du nom de Samuel Champlain : Après une formation de navigateur en Saintonge  (vers 1586-1594)[, il se fait soldat en Bretagne  (1595-1598), puis explorateur des colonies espagnoles d'Amérique (1599-1601), du fleuve Saint-laurent  (1603) ainsi que de l'Acadie (1604-1607) et de la côte atlantique (entre l'actuel  Nouveau Brunswick et cap Cod)  Il nomme définitivement la "Nouvelle-France " 1607 en l'inscrivant sur une carte de 1607 représentant l'Acadie. Champlain enracine la première colonie française permanente, à Port Royal d'abord , puis à Québec  ensuite, qu'il a fondée le 3 juillet 1608.

Bâtiments ayant porté son nom : Un croiseur (1872-1893) - Un transport frigorifique (1919-1942) - Le BATRAL présenté ci-dessous.

Portrait de Samuel Champlain Samuel Champlain ("1574"-1635)

----------

 

Mis en chantier par la DCN Brest en 1973. Lancé le 17-11-1973. En service actif le 5-11-1974.

Photo batral Champlain

Désarmé le 30-8-2004 puis coulé au large de la Martinique en octobre.

Ses insignes :

Champlain Batral FIA 1          Champlain Batral FIA 2 

 

 

Ruban legende batral Francis Garnier 

 Du nom de Francis Garnier, officier de Marine, ex explorateur du Mékong et du Yang-Tsé-Kiang. Tué dans une embuscade au Tonkin le 21 décembre 1873.

Bâtiments ayant porté son nom : Une chaloupe-canonnière (1884-1897) - Un contre-torpilleur (1912-1926) - Une canonnière fluviale 1927-1943) - Un aviso colonial ex Italien (1948-1966) - Le BATRAL présenté ci-dessous.

Portrait de Francis Garnier Francis Garnier (1839-1873)

----------

 

Mis en chantier par la DCN Brest en 1973. Lancé le 17-11-1973. En service actif le 24-10-1974.

Photo batral Francis Garnier

Mis en réserve le 3-12-2010 et retiré du service actif le 22-2-2011.

Ses insignes :

Francis Garnier Batral rondache FIA           Francis Garnier Batral ecu Jys 

 

 

Ruban legende aviso Dumont d Urville 

Du nom de Jules, Sébastien, César Dumont d'Urville officier de Marine. En 1840, avec  les bateaux Astrolabe et Zélée,  il prend possession d'une partie de l'Antarctique  qu'il nomme Terre Adélie (rappelant le prénom de son épouse Adélie) en y plantant le drapeau français.  Il accède au grade de contre-amiral en 1840. Il décède le 8 mai 1842 lors d'une catastrophe ferroviaire à Meudon.

Bâtiments ayant porté son nom : Un aviso (1877-1897) - Un aviso (1918-1929) - Un aviso colonial (1931-1958) - Le BATRAL présenté ci-dessous.

Portrait de Jules Dumont d UrvilleDumont d Urville Dumont d'Urville (1790-1842)

----------

 

Mis sur cales aux chantiers de Grand Quevilly (Rouen) le 15-12-1980. Lancé le 27-11-1981. En service actif le 5-2-1983. Désarmé durant l'été 2017.

Photo batral Dumont d Urville

Son insigne :

Dumont d Urville Batral FIA 

 

 

Ruban legende aviso La Grandiere 

Du nom de Pierre, Paul de la Grandière,  Il entre au collège de la Marine en 1820. Enseigne de vaisseau durant la bataille de Navarin en 1827.  Par la suite au grade de capitaine de vaisseau il commande le Méléagre à Terre-Neuve en 1849. Durant la guerre de Crimée il reçoit le commandement provisoire d'une division navale en 1854. Revenu en France en 1856, il prend le commandement du vaisseau Breslaw en 1859 durant la campagne d'Italie. Après avoir reçu en 1860 le commandement en chef de la division navale de Syrie, il passe contre-amiral en 1861. Il devient gouverneur de la Cochinchine en 1863. Vice-amiral en 1865, il s'empare des 3 provinces vietnamiennes (Vinh-Long, Châu Dôc et Hâ-Tien). Préfet maritime à Toulon en 1870, il décèdera plus tard en Bretagne en 1876.

Bâtiments ayant porté son nom : Une canonnière fluviale (1921-1938) -  Un aviso colonial (1940 - 1959) - Le BATRAL présenté ci-dessous.

Portrait de Pierre Paul de la Grandiere La Grandière (1807-1876)

---------

 

Mis en chantier le 27 août 1984 à Grand Quevilly (Rouen) - Lancé le 11 décembre 1985 - En service le 21 janvier 1987.

Photo batral La Grandiere

Désarmé en juin 2017.

Son insigne :

Ci dessous : Insigne rond tout en métal  fabriqué par FIA. Je le recherche.

Metal insigne La Grandiere BATRAL 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiment de transport et de soutien (BTS)

 

Ruban legende aviso Bougainville 

Du nom de Louis Antoine de Bougainville. Vice-amiral et explorateur français.

Bâtiments ayant porté son nom : Un Corsaire (1797-1800) - Un brick (1832-1856) - Un aviso (1859-1889) - Une corvette d'instruction (1889-1920) - Un aviso colonial (1931-1940) -  Le BTS présenté ci-dessous.

Portrait de Louis Antoine de Bougainville Bougainville (1729-1811)

----------

 

Bâtiment financé par la Direction du Centre des Essais nucléaires du Pacifique (DIRCEN), et construit par les chantiers Dubigeon de Nantes. A l'origine il avait été destiné au soutien des expérimentations nucléaires. Il fut mis en chantier le 28-1-1986, lancé le 3 octobre de la même année et entra en service le 25-6-1988. En 1998, il fut transféré à Lorient afin d'y être transformé en navire "espion". puis en 2006 il reprit sa fonction première de B.T.S (bâtiment de transport et de soutien).

Photo BTS Bougainville

Caractéristiques générales : D'une longueur de 113 mètres pour une largeur de 17, il déplaçait 4.800 tonnes à pleine charge. Du point de vue des installations aéronautiques, seule une plateforme hélicoptères était installée.

Il a été mis en réserve le 29-5-2009 et condamné par la suite.

Son insigne :

Bougainville BTS rond couleur FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiment atelier

 

Ruban legende  Jules Verne 

Du nom de Jules Verne, écrivain français, dont la plus grande partie de ses oeuvres, est constituée par des romans d'aventures, d'anticipation ou de science-fiction.

Bâtiments ayant porté son nom : Un ravitailleur de sous-marins et également navire-atelier (1931-1961) - Le bâtiment-atelier présenté ci-dessous.

Portrait de Jules Verne Jules Verne (1828-1905)

----------

 

Ce bâtiment est mis en chantier à la DCAN de Brest le 15-7-1969 en tant que transport de munitions sous le nom d'Achéron. Lancé le 30-5-1970, il attend de nouvelles directives, afin de savoir à "quelle sauce il sera mangé". Finalement, le choix se porte sur celui de bâtiment-atelier et c'est dans cette fonction qu'il entre en service le 17-9-1976, sous le nom de Jules Verne.

Photo BAP JulesVerne

Après avoir servi jusqu'en 1997 en Océan Indien, il réintègre la métropole et se trouve affecté à Toulon.  Il est désarmé en septembre 2010.

Caractéristiques principales : D'une longueur de 151 mètres pour 21,50 de large, il avait un déplacement à pleine charge de 10.250 tonnes. Ses installations aéronautiques comprenaient une plateforme pour appontage et décollage et un hangar pouvant abriter 2 hélicoptères.

Ses insignes :

Jules Verne BAP rectangle FIA           Jules verne BAP rondache FIA 

Nota : Pour l'insigne rectangulaire,  il existe un modèle comportant au dos l'inscription : "An 2000".

 

 

 

--------------------

 

 

 

Les BSL/BSM du type Loire

 

   Dans cette série, 5 bâtiments furent construits par la DCAN de Lorient (Loire, Garonne, Rance, Rhin et Rhône). Dénommés tout d'abord B.S.L (Bâtiments de soutien logistique), ils ont été renommés B.S.M (Bâtiments de soutien mobiles) à compter de 1985.

Caractéristiques générales : Longueur d'environ 101 mètres pour 13 de large. Déplacement à pleine charge : 2.445 tonnes.

   Seul La Garonne n'a pas eu d'installations aviation, les autres ayant été équipés d'une plateforme hélicoptères pouvant recevoir 2 Alouette III, avec ajout d'un hangar.

 

Ruban legende BSL Loire 

Du nom de la Loire qui est le plus long fleuve français (1006 km). Sa source se trouve au mont Gerbier de jonc dans le Massif central. Elle se jette en Loire Atlantique.

Quelques bâtiments ayant porté son nom : Un transport à hélice (1855-1872) - Le pétrolier ex Bakou russe (1924-1946) - Le BSL présenté ci-dessous.

----------

 

Mis en chantier le 9-7-1965. Lancé le 1-10-1966. En service le 10-10-1967. A ses débuts a été utilisé pour la police des pêches dans les eaux de Saint Pierre et Miquelon et à cet effet il était équipé d'une grande infirmerie avec salle d'opérations.

Retiré du service actif  le 24-10-2009.

Photo BSL Loire

 

Ses insignes :

Loire BSM rondache AB            Loire BSM rondache FIA  

 

 

 

Ruban legende BSL Rance 

Du nom Rance, fleuve côtier du nord de la Bretagne qui prend sa source dans les monts du Méné (Côtes d'Armor) et se jette après 102 km dans la Manche entre Dinard et Saint Malo.  

Bâtiments ayant porté ce nom : Un aviso-transport (1870-1883) - Un autre aviso-transport (1888-1910) - Un pétrolier (1921-1944) -  Un LST (1947-1961) - Le BSL présenté ci-dessous.

----------

 

Sur cales le 14-8-1964. Lancé le 5-5-1965. En service le 5-2-1966. Devient bâtiment de soutien de santé durant les années 1980.

Désarmé en janvier 1997 et condamné le 30 mai de la même année.

Photo BSL Rance

 

Ses insignes :

Rance BSM ecu AB          Rance BSM rondache FIA 

 

 

Ruban legende BSL Rhin 

Du nom du fleuve d'Europe centrale Rhin, long de 1233 km qui passe par la Suisse, l'Autriche, le Liechtenstein, l'Allemagne, les Pays-Bas, une partie de la France et de la Belgique et le Luxembourg. Il se déverse dans la mer du Nord.

Quelques bâtiments ayant porté son nom : Une corvette de charge (1841-1854) - Un transport à hélice (1855-1909) - Un bâtiment-hôpital (1927-1944) - Le BSL présenté ci-dessous.

----------

 

Mis sur cales le 24-4-1961. Lancé le 17-3-1962. En service le 1-3-1964. A servi tout d'abord en tant que bâtiment de soutien pour Electronique, puis de soutien de bâtiments à partir de 1996.

Placé en réserve en fin 2003, il est condamné le 30-6-2009.

Photo BSL Rhin

 

Ses insignes :

Rhin BSM rondache grise Augis      Rhin BSM decoupe en couleurs FIA      Rhin BSM decoupe tout gris FIA 

 

 

Ruban legende BSL Rhone 

Du nom de Rhône, fleuve d'Europe long de 812 km qui prend sa source en Suisse dans le massif des Alpes tarentaises à une altitude de 2200 mètres. Après s'être jeté dans le lac Léman, il sort à Genève et pénêtre en France et finit son cours en Camargue à Port Saint Louis du Rhône.

Quelques bâtiments ayant porté son nom : Un transport (1859-1874) - Un pétrolier (1910-1940) - Le BSL présenté ci-dessous.

----------

 

Mis en chantier le 23-2-1962. Lancé le 8-12-1962. En service le 12-10-1964. A été utilisé en tant que bâtiment accompagnant un groupe de sous-marins. 

Désarmé et condamné à/c du 12-5-1997

Photo BSL Rhone

 

Ses insignes :

Rhone BSM Drago           Rhone BSM rondache FIA           Rhone BSM Drago argent 

 

 

--------------------

 

 

Pétroliers -ravitailleurs d'escadre (P.R.E), type Durance

   Ils ont été conçus afin de pouvoir ravitailler en carburant et en vivres et en même temps, jusqu'à trois bâtiments (2 à couples et 1 en flèche). D'une longueur de 157 mètres sur 21 de large, ces pétroliers-ravitailleurs ont un déplacement à à vide de 7800 tonnes pour 17.900 à pleine charge. A l'arrière de chacun d'eux, une plateforme et un hangar pour un hélicoptère sont installés. Deux de ces bâtiments (Var et Marne), ont été emménagés ensuite comme bâtiments de commandement (P.C.R).

Sur les 5 unités construites, deux ont été désarmées (Durance et Meuse).

 

Ruban legende PRE Durance 

Du nom d'une rivière du Sud-Est de la France. Elle prend sa source à 2400 mètres au pré de Gondran dans les Hautes Alpes. et après 323 km se jette dans le Rhône, non loin d'Avignon.

 Quelques bâtiments ayant porté son nom : Un transport (1847-1854) - Un transport à hélice ((1855-1872) - Un autre transport à hélice (1887-1905) - Un pétrolier (1920-1942) - Une citerne ex japonnaise (1946-1956) - Le PRE présenté ci-dessous.

----------

 

Mis sur cales à l'arsenal de Brest le 10-12-1973. Lancé le 11-9-1975. En service le 12-4-1977.

Après avoir été mis en réserve en juillet 1997, a été vendu à l'Argentine le 12-7-1999, ce pays le renommant Patagonia.

Photo PRE Durance

 

Son insigne :

Durance PRE rondache FIA 

 

 

 

Ruban legende PRE meuse 

Du nom de La Meuse, fleuve européen  qui traverse la France, la Belgique et les Pays-Bas. Elle prend sa source à 409 mètres d'altitude  dans le sud du département de la Haute-Marne et se jette après 950 km de cours dans la mer du Nord aux Pays-Bas.

Quelques bâtiments ayant porté son nom : Un transport à hélice (1855-1904) - Un aviso (1917-1938) - Un aviso-dragueur ex Allemand ( 1945-1957) - Le PRE présenté ci-dessous.

----------

 

Mis sur cales à l'arsenal de Brest le 2-6-1977. Lancé le 2-12-1978. En service le 21-11-1980.

Retrait du service le 1er juin 2015.

Photo PRE Meuse

 

Son insigne :

Meuse PRE rondache grise FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

Pétrolier/bâtiment de commandement

 

Ruban legende PRE La Charente 

Du nom La Charente, fleuve français du bassin aquitain. Elle prend sa source dans la Haute Vienne. Après avoir parcouru 381 km, elle se jette dans l'océan Atlantique entre Port-des-Barques et Fourras en Charente-maritime.

Quelques bâtiments ayant porté son nom : Un transport à hélice (1862-1914) - Un pétrolier (1945-1959 ) - Le pétrolier présenté ci-dessous.

----------

 

Ex navire norvégien "Beaufort" acheté en 1964. Transformé en bâtiment de commandement pour ALINDIEN, où il servira de 1972 à 1983.

Photo PRE La Charente

Désarmé le 30-4-1983. Condamné le 30-12-1983.

Son insigne :

La Charente PRE FIA 

 

 

 

 

--------------------

 

 

Bâtiment d'intervention et d'expérimentations sous-marines

 

Ruban legende BIESM Triton 

Le triton est un amphibien urodèle qui est muni de poumons, mais passe beaucoup de temps dans l'eau.

Quelques bâtiments (à compter du 19° siècle) ayant porté ce nom : Une batterie flottante (1803-1807) - Un vaisseau (1823-1872) - Un sous-marin (1901-1920) -  Le BIESM présenté ci-dessous.

----------

 

En service en 1972 en remplacement de l'Elie Monnier. Condamné en 1993.

Photo BIESM Triton

 

Ses insignes :

Triton BIESM couleurs FIA            Triton BIESM gris FIA  

 

 

--------------------

 

 

Bâtiment de soutien régional

 

Ruban legende BSR Isard 

Genre de chamois, vivant dans les Pyrénées.

Bâtiments ayant porté ce nom : Un aviso (1883-1889) - Le BSR présenté ci-dessous.
 

----------

 

Ce type de bâtiment d'environ 42 mètres de long fut construit à 5 exemplaires par les chantiers La Perrière de Lorient (Isard, Chevreuil, Gazelle, Elan et Chamois). Seul l'Isard (affecté au GISMER) fut doté d'une plate-forme hélicoptères.

Lancé le 05-02-1978, entré en service le 15-12-1978, il fut retiré du service le 01-03-2006.

Photo BSR Isard

 

Son insigne :

Isard BSR rondache FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiment océanographique

 

Ruban legende aviso D Entrecasteaux 

  

Du nom d'Antoine, Reymond, Joseph, Bruny d'Entrecasteaux, officier de Marine. Il entre dans cette arme en 1754 à l'âge de 15 ans. Il participe ensuite dans l'escadre de La Galissonnière au début de la guerre de 7 ans. Enseigne de vaisseau en 1757 - Lieutenant de vaisseau en 1770 - Commandant de la frégate "l'oiseau" en 1778. Capitaine de vaisseau en 1779 . Gouverneur général des Mascareignes (La réunion) en 17899. A la demande de Louis XVI il part de Brest en 1791 à la tête de 2 frégates (La Recherche et l'Espérance) à la recherche de l'expédition de La Pérouse.  L'expédition ne permet pas de retouver des traces de La Pérouse (qui lui, avait fait naufrage à Vanikoro). Quant à Antoine d'Entrecasteaux (au grade de contre amiral à cette époque) atteint du scorbut, succombe en mer le 20 juillet 1793.

Bâtiments ayant porté son nom : Un aviso à hélice (1838-1884) - Un croiseur (1896-1927) - Un aviso colonial (1931-1942) - Le bâtiment océanographique présenté ci-dessous.

Portrait d Antoine  Reymond  Joseph Bruny d Entrecasteaux d' Entrecasteaux (1737-1793)

----------

 

Mis sur cale à l'arsenal de Brest en juillet 1969. Lancé le 30-5-1970. En service le 8-10-1971. Il pouvait embarquer un hélicoptère Alouette III. Retiré du service actif le 30-6-2008.

Photo Bt Oceanog D Entrecasteaux

 

Ses insignes :

D Entrecasteaux BO rond couleurs AB               D Entrecasteaux B.O rondache FIA 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiment d'essais et de mesures

(De 1968 à 1972 a été bâtiment-réceptacle)

 

 

Ruban legende BEM Henri Poincare 

Du nom de Henri Poincaré, mathématicien et ingéneur Français.

Bâtiments ayant porté son nom : Un sous-marin (1929-1942) -  Le BEM présenté ci-dessous.

Portrait de Henri Poincare Henri Poincaré (1854-1912)

----------

 

Il s'agit ici du pétrolier Maina-Morasso construit en Italie et lancé en 1960. Ce bâtiment fut acheté par la Marine française en 1963, et transformé ensuite à Brest en bâtiment d'essais et de mesures et prit le nom d'Henri Poincaré. En tant que tel, il entra en service le 1-3-1968. Son rôle était d'étudier le comportement en vol des missiles balistiques.

Photo BEM Henri Poincare

D'une longueur d'environ 180 mètres pour 22 de large, il avait un déplacement à pleine charge de 23.400 tonnes. Il était équipé d'une plateforme pour hélicoptères ainsi que de 2 hangars pour les abriter. Ces hélicoptères pouvaient être de la catégorie  WG.13 Lynx, Super-Frelon ou Alouette III.

Hors service à/c de 1993, il fut dans le courant de cette année-là, démoli en Inde.

Ses insignes :  

Henri Poincare BEM mention Henri Poincare           Henri Poincare BEM mention BR   

       

Nota : Il existe un autre insigne similaire aux 2 premiers, mais qui porte la mention "B.E.M Henri Poincaré".

 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiments-bases du C.E.P

Pour les besoins du Centre d'expérimentations du Pacifique, cinq navires de commerce furent rachetés à leurs armateurs au cours de la décennie 1960 et après divers emménagements furent affectés au site de Mururoa. Il s'agit des : Moselle, Maine, Médoc, Morvan et Maurienne.

Quatre de ces bâtiments se virent greffer avant leur départ de métropole, une plateforme pour hélicoptères (Maine, Médoc, Morvan et Maurienne). Cette plateforme pouvait recevoir 2 appareils de type Alouette II ou Alouette III.

 

Ruban legende BB Maine

Le Maine est une région française correspondant à une ancienne province et dont la ville principale est  Le Mans.

----------

 

 

 Ex El Mansour - Acheté en 1964 - Condamné le 7-1-1974.

Photo BB Maine

 

Son insigne :

Medoc BB CEP Augis couleurs 

 

 

Ruban legende BB Maurienne

La Maurienne est une vallée située dans le département de la Savoie en Région Auvergne-Rhône-Alpes.

----------

 

Ex Brazza lancé en 1947 - Acheté en mars 1966 - Condamné le 1-9-1975.

Photo BB Maurienne

 

Son insigne :

Maurienne BB du CEP Augis 

 

 

 

Ruban legende BB Medoc 

Le Médoc est une région française du  département de la Gironde, délimitée par l'océan Atlantique à l'ouest, la Gironde à l'Est, la pointe de Grave au Nord et la forêt des Landes au sud.

----------

 

BB Med

 

 Ex Sidi Ferruch lancé en 1949 - Acheté en 1965 - Condamné le 7-9-1972. 

Ses insignes :

Medoc BB CEP Augis couleurs            Medoc BB CEP Augis gris  

 

 

 

Ruban legende BB Morvan 

Le Morvan est un massif de hautes collines situé en Bourgogne-Franche-Comté, aux confins des départements de la Côte-d'Or, de la Nièvre, de Saône-et-Loire et de l'Yonne.

----------

 

 Ex Sidi Mabrouk lancé en 1948 - Acheté en 1963 - Condamné le 22-6-1971.

Photo BB Morvan

 

Son insigne :

Morvan BB du CEP Augis 

 

 

 

 

--------------------

 

 

 

Bâtiment d'essais et de mesures 

 

Ruban legende Ile d Oleron 

Lancé en Allemagne le 12-3-1939 comme bateau civil. Réquisitionné par la Kriegsmarine comme forceur de barrage et nommé Munchen.

Saisi par la Marine française le 9 mai 1945 à Royan. Renommé Ile d'Oléron.

Photo Ile d Oleron

 

Est utilisé tout d'abord comme transport, notamment vers l'Indochine. Devient bâtiment d'expérimentations à partir de 1958 et c'est durant cette année là qu'il reçoit ses installations pour hélicoptères.

Retiré du service le 31-3-2002.

Ses insignes :

Ile d Oleron ensemble de ses insignes

 

 

---------------------------------------