Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

-----------

 

Ruban legende P.A Bearn

Le Béarn, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, est un ancien état devenu une  province à la suite de son rattachement au royaume de France en 1620. Son drapeau représente 2 vaches béarnaises de couleur rouge, sur fond d'or.

----------

 

Mis sur cale le 5-1-1914 aux Forges et chantiers de la Méditerranée à la Seyne-sur-mer en tant que cuirassé, sa construction est arrêtée le 23 juillet et la coque reste sur cales durant toute la durée de la seconde guerre mondiale. Afin de pouvoir effectuer des essais d'accrochage d'avions terrestres, il est procédé le 15-4-1920 au lancement de cette coque, qui amarrée dans la rade de Toulon va permettre de procéder à ces essais. Suite aux différents succés du LV Teste et de ses équipiers, la décision est prise de la terminer en tant que porte-avions. Cette décision suivie d'effets à partir de 1923, verra le Béarn armé pour essais le 1-9-1926.

Ce porte-avions a un déplacement de 22.000 tonnes, une longueur d'environ 182 mètres, il est doté d'un hangar aviation et de 3 ascenseurs électriques pour la mise en oeuvre de ses aéronefs.

Ces essais durent jusqu'en 1927 et le 10 mai de cette année là, le porte-avions appareille.

PA Bearn aux essais en 1927

 

Les premiers accrochages à la mer sont alors effectués. Il entre en service actif  le 1-5-1928 au sein de la 1° escadre de la Méditerranée. Entre 1928 et 1936, il effectue diverses croisières et entraînements, soit en Méditerranée, soit en Atlantique. A compter du 1-10-1936, il est affecté dans l'escadre de l'Atlantique à Brest où à partir de ce port il continue le même genre d'activité qu'auparavant.

PA Bearn decollage d un PL10

 

Ses insignes réalisés avant 2° guerre mondiale :

PA Bearn metal AB          PA Bearn metal Augis ailes 

        

Le 3 septembre 1939, son aviation est mise à terre et il entre en travaux afin d'être aménagé en ravitailleur pour gros hydravions Latécoère ou Breguet-Bizerte. Ces travaux se terminent en avril 1940 et il part pour Toulon où il arrive le 18 de ce mois, afin de qualifier de jeunes pilotes et d'autres sur avions Chance-Vought-156F. Ces qualifications s'interrompent le 10 mai, premier jour de l'offensive allemande dans le Nord de la France. Il est alors chargé de transport d'or vers Halifax, or destiné à financer l'achat d'avions auprès des Etats-Unis. Suite aux évènements survenus en France, il est détourné vers les Antilles, au cours de son voyage de retour vers la Métropole et il arrive à Fort-de-France le 27 mai. Il y restera jusqu'en 1943, en compagnie de quelques autres bâtiments.

Le 14 juillet 1943, les Antilles passent sous l'autorité du comité français de libération et les bâtiments bloqués dans ces îles, vont pouvoir participer aux combats du côté des Alliés. Le Béarn, quant à lui, est envoyé aux USA afin d'y être transformé en transport d'aviation.

Insigne réalisé à cette époque :

PA Bearn plastique USA 

 

Ces travaux achevés, il appareille le 7-3-1945, chargé d'avions à destination de la Gde Bretagne, mais durant la traversée il aborde un transport de troupe américain et suite aux dégâts subis, il doit être dérouté vers Casablanca pour réparations.

La guerre en Europe se termine, mais l'Indochine attend le Béarn et le voit arriver dans ses eaux le 21-10-1945, chargé d'hommes et de matériel. Il y reste jusqu'en juin 1946. Après avoir réintégré la métropole le 23 juillet, il est placé en réserve et va dormir durant deux ans.

Il est ensuite affecté le 9-12-1948 au Groupe d'Action Sous-Marine (GASM) afin d'y servir de base fixe.

PA Bearn en 1954

Insigne réalisé à cette époque :

PA B earn metal Augis rond 

 

Il est condamné le 31 mars 1967, vendu et démantelé en Italie.

 

-----------------------------------------------