Insignaero

(Site dédié aux insignes brochés de l'aéronautique navale)

Eventail 1  

 

Cliquer sur les miniatures, pour agrandir les vues de celles-ci.

 

Les escadrilles de transport

 

1.- Escadrille 31S

 Une section de liaison aérienne de l’Etat-major général (SLA/EMG) créée en septembre 1944 à Orly donne naissance le 1er mars 1945 à l’escadrille de transport de la métropole (ETM). Cette ETM devient escadrille de transport 31S le 1er janvier 1946. L’insigne de l’ancienne E7 lui est confié par décision n° 2589 SMGM/Aéro.3 du 4 octobre 1946.

Comme appareils, on peut voir au fil du temps au sein de l’escadrille : Martin 167F (09.1944-05.1945), Goeland (09.1944-02.1945), MS 500/502 (04.1945-04.1946), Siebel (07.1945-10.1949), Nord 1002 (08.1945-06.1946), Bloch MB-161 (04.1948-07.1955), SO 30P (01.1955-03.1964), Avro York (01.1955-03.1962), C-54 (08.1961-03.1964).

Bloch SE 161 Languedoc de la 31S Bloch SE 161 Languedoc de la 31S (Source BAN Dugny- Le Bourget)

--------------

York de l escadrille 31S

--------------

Douglas C.54 de la 31S

Elle quitte Orly pour Dugny le Bourget en janvier 1955 et elle est dissoute la 1er avril 1964 sur cette base.

Le tout premier insigne broché de la 31S semble être celui réalisé par la maison Arthus Bertrand de Paris. Pas bien grand, il mesure 27 mm en hauteur. Le voilà ci-dessous  :

31S Metal AB 

Faisant suite à la fabrication d’un insigne broché par Arthus Bertrand, la firme parisienne Courtois, inaugure de son côté toute une variété de ces objets. Mesurant 35 mm en hauteur, ces insignes représentés ci-dessous  (liste non exhaustive) comportent des différences de couleurs au niveau des coques, des mats ou des pavillons.

31S metal Courtois 1    31S metal Courtois 2    31S metal Courtois 3    31S metal Courtois 4 

 

--------------------------------

 

Ruban legende 32S

 

1ère escadrille :

La section de liaison de l'Amirauté (SLAM/EMG), est créée en septembre1943 à Alger-Boufarik en Algérie. Elle est armée avec des Cessna Bobcat, des Goeland, des Taylorcraft et des NAA.  Elle devient section de l'amirauté (SLAM/AFN) en septembre 1944. 

Cette section devient escadrille de transport de l'Afrique du Nord (ETAFN) le 1-4-1945, puis escadrille 32S le 1-1-1946.

Elle est affectée à Karouba à compter de septembre 1946 et assure les liaisons entre Bizerte et la Métropole et de Bizerte vers Agadir via Alger, Oran et Port Lyautey. A cette époque, elle a dans sa dotation des Junkers 52, qu'elle conserve jusqu'à sa dissolution en 1951.  

Cette première 32S est dissoute le 1-4-1951 à Karouba.

La décision n° 2589 EMGM/Aéro.3 du 4 octobre 1946, lui attribue le symbole de l’ex escadrille E3. C’est ainsi qu’un insigne broché voit le jour entre 1947 et 1951, insigne réalisé par la maison Arthus Bertrand de Paris et mesurant 28 mm en hauteur.

32S premiere metal AB  

 

--------------

 

2ème escadrille :

Une section de liaison avec des appareils de l'escadrille 4S de Lartigue est formée à Alger le 1-4-1951.  Elle prend l'appellation de section de liaison de l'Etat-Major d'Alger-Maison-blanche le 1-12-1953.  Dotée de 2 ou 3 PV2 Harpoon, puis de NC 701, elle relève pour emploi de l'Amiral Méditerranée (AlMed) et assure des liaisons d'autorités.  Elle dispose de 3 PV2 Harpoon (1-12-1953/ 1957), d'un NC 702 (1955/1956), de deux SNB-5 (1957/1958), et d'un SO.30P (1957/1958).

Harpoon PV 2 de la SLAA

Cette section est élevée au rang d'escadrille le 1-1-1959 en prenant l'appellation de 32S, la deuxième du nom.

Un insigne pour cette section a vu le jour et a été élaboré par la firme Drago.

Sect. Amir. Alger metal Drago 

L'escadrille 32S voit donc le jour le 1-1-1959. Elle est dotée de 7 à 8 SO.30P et de deux Beechcraft SNB-5, et assure des missions de transport en AFN et entre celle-ci et la Métropole, conjointement avec la 31S de Dugny-le-Bourget.  Fin juin 1960, ses SNB-5 sont versés à la section de liaison de Casablanca Camp-Cazes.

SO 30P de l escadrille 32S d Alger

La 32S est dissoute le 3-7-1962, ses SO.30P étant reversés à l'escadrille 4S de Lartigue.

L'emblème de cette escadrille 32S représente un oiseau noir volant au dessus de la terre, dans un soleil rouge. Il est agréé par lettre 482 EMG/Aéro/org. du 25 octobre 1960.

32S deuxiem escadrille metal Drago son non emaille 

L'insigne ci-dessus comporte un sol rocailleux. Un autre insigne (que je ne possède pas), montre un sol émaillé.

 

--------------------------------

 

 

 

Escadrille 33S

 Cette escadrille de transport voit le jour à Saint Mandrier le 1-7-1946.

Elle est chargée des liaisons coloniales vers Bizerte et Dakar.

Au fil du temps, elle est équipée des hydravions suivants : Le  Breguet 730 Véga (1946/1949), et qui sera détruit à Arzew le 7-1-1949 - Le Breguet 730 Sirius (1946/1951) et qui sera détruit à Port-Lyautey le 27-6-1951 - Le Breguet 731 Bellatrix (1947/1954) et qui sera condamné à Rochefort le 28-3-1954 - Le Breguet 731 Altaïr, deuxième de ce nom (1949/1954) -  Le Latécoère 611 Achernar (1946/1947) et dont le dernier vol s'effectue le 1-7-1947 - de Walrus en 1951 - de SCAN 20 (1952/1953) et de Noroit (1953/1954). 

1952 a Karouba le Breguet 731 Bellatrix

------------------

1947. Breguet 730 Sirius Breguet 730 Sirius,vu ici en 1947.  (Source Richard d'Aulnay).

------------------

Late 611 Achernar de la 33S

L'escadrille 33S est dissoute le 1-8-1954.

L'insigne broché de l'escadrille, représente l'hydravion Breguet 731 Altaïr qui passe du jour à la nuit.

33S metal Courtois 1 

 

-----------------------